Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Accord du verbe avec le sujet > Sujet qui est un nom collectif



Nombre de

 

Le nom nombre apparaît dans différentes locutions, par exemple : nombre de, un bon nombre de, le plus petit nombre de. Si le nombre du nom complément qui suit ne cause pas de problème, puisqu’il est toujours pluriel, l’accord du verbe dont le sujet comporte une de ces locutions peut nous faire hésiter.

 

Dans plusieurs de ces locutions, le nom nombre est accompagné d’un déterminant et d’un adjectif, par exemple : un bon nombre de, un certain nombre de, un grand nombre de, le plus grand nombre de, un nombre important de, etc. Dans ces cas, où nombre est analysé comme un nom collectif, le verbe qui suit pourra s’accorder au pluriel ou au singulier. Si prévaut l’idée d’une pluralité d’êtres, on l’accordera avec le nom complément de nombre, c’est-à-dire au pluriel. Mais si l’accent est mis sur l’idée de globalité, sur l’ensemble que constituent ces êtres, on accordera le verbe au singulier. Les deux accords étant possibles, que le nom complément de nombre soit exprimé ou non, on choisira en fonction de ce que l’on veut exprimer.

 

Exemples :

 

- Un bon nombre de citoyens ont refusé d’aller voter.

- Quand je suis arrivé, un bon nombre était déjà parti.

- Un certain nombre d’annulations est à prévoir.

- Le plus grand nombre des immigrants présents venaient de pays en guerre.

- Parmi les délégués, le plus grand nombre s’est prononcé en faveur de la résolution.

- Un nombre important de requêtes sont demeurées en suspens.

 

 

Le nom nombre est aussi employé dans les locutions nombre de et bon nombre de, locutions qui ne comportent pas de déterminant, et qui sont senties plus figées. Dans ces cas, l’accord du verbe qui suit se fait au pluriel.

 

Exemples :

 

- Bon nombre d’utilisateurs exercent le métier de traducteur ou d’interprète.

- Bon nombre d’entre eux n’ont aucune expérience de recherche.

- Nombre de municipalités connaissent des difficultés semblables.

 

 

Pour en savoir davantage sur l’accord du verbe avec des noms collectifs, vous pouvez consulter les articles inscrits sous le sous-thème Sujet qui est un nom collectif.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles