Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La rédaction et la communication
Figures de style > Figures touchant la construction de la phrase



Chiasme

 

Le chiasme – ce mot se prononce [kjasm] (kiasm), et non [Siasm] (chiasm) – est une succession de constructions composées d'éléments semblables, généralement de même nature ou de même fonction, dont l'ordre est inversé d'une construction à l'autre. Si, par exemple, dans une première construction, on trouve un nom suivi d'un adjectif, dans la deuxième, un trouvera un adjectif suivi d'un nom. Les éléments du chiasme sont donc disposés ainsi : AB, B'A', à la différence de ceux du parallélisme, dont la disposition est plutôt AB, A'B'.

 

Le chiasme permet de créer un rythme particulier. Comme le parallélisme, il peut mettre l'accent sur la ressemblance ou sur la différence des mots employés dans un ordre différent. Le chiasme est d'ailleurs souvent employé de concert avec l'antithèse.

 

Exemples :

 

- Un roi chantait en bas, en haut mourait un Dieu. (Hugo)

- Tel qui rit vendredi, dimanche pleurera. (Racine)

- Ces murs maudits par Dieu, par Satan profanés. (Hugo)

- J'aime mieux un vice commode

  Qu'une fatigante vertu (Molière)

 

 

Les éléments du chiasme qui sont repris dans l’ordre inverse sont parfois les mêmes mots. Dans ce cas, il s'agit plus précisément d'une antimétabole, qu'on appelle aussi réversion ou régression.

 

Exemples :

 

- Blanc bonnet et bonnet blanc

- Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger. (Molière)

- J'ai appris qu'une vie ne vaut rien, mais que rien ne vaut une vie. (Malraux)

- On passe les trois quarts de sa vie à faire sans vouloir et à vouloir sans faire. (Malraux)

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles Inversion, Parallélisme et Antithèse.

 

Pour pouvoir visualiser la transcription en alphabet phonétique international (API), qui apparaît entre crochets, vous devez avoir la police de caractères API TLFQ. Vous pouvez la télécharger sur notre site en cliquant ici. Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles