Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Les pronoms > Pronoms relatifs



Répétition des pronoms relatifs

 

Quand deux propositions relatives sont coordonnées, le pronom relatif sujet qui peut être répété ou non. Tous les exemples qui suivent sont donc corrects.

 

Exemples :

 

- C’est une personne qui est responsable, qui aime les défis et qui peut travailler dans des délais serrés. (répétition du pronom relatif qui)

- C’est une personne qui est responsable, aime les défis et peut travailler dans des délais serrés. (non-répétition du pronom relatif qui)

- Notre machine, qui coûte cher mais qui procure un excellent rendement, est fabriquée au Québec.

- Notre machine, qui coûte cher mais procure un excellent rendement, est fabriquée au Québec.

 

Ainsi, on peut choisir de répéter ou non le pronom relatif sujet en fonction de ses préférences stylistiques et de la nature du texte. Par exemple, s’il est important d’être très clair et précis, et que les éléments de la proposition sont relativement longs, on préférera sans doute répéter le pronom, tandis que si le style doit être plus léger et que la phrase est courte, on évitera une répétition qui n’est pas exigée par la grammaire.

 

 

Les autres pronoms relatifs se répètent habituellement.

 

Exemples :

 

- Nous avons rencontré l’actrice dont tout le monde parle mais dont personne ne sait la véritable histoire.

- On voit, sur la photo, cette maison que j’ai adorée mais que le destin m’a fait quitter.

- C’était le village elle avait grandi et la guerre avait laissé son empreinte.

- C’est la femme avec laquelle j’ai travaillé l’an passé et avec laquelle tu as discuté hier.

 

 

Toutefois, si les verbes des deux relatives ont le même sujet, on peut ne pas répéter le pronom relatif, auquel cas on omettra aussi le sujet.

 

Exemples :

 

- Voilà le fameux cadeau qu’il a acheté, mais qu’il ne m’a pas donné finalement.

- Voilà le fameux cadeau qu’il a acheté, mais ne m’a pas donné finalement. (On peut ne pas répéter le pronom, car les verbes acheter et donner ont le même sujet, il. )

- Est-ce bien le projet sur lequel tu travailles tant et sur lequel tu fondes tant d’espoir?

- Est-ce bien le projet sur lequel tu travailles tant et fondes tant d’espoir? (Les verbes travailler et fonder ont le même sujet, tu.)

 

 

Mentionnons enfin que l’omission des pronoms dont et est beaucoup plus rare.

 

 

Pour en savoir davantage sur la coordination des propositions subordonnées, vous pouvez aussi consulter l’article Répétition des conjonctions de subordination.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles