Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes sémantiques



Émettre

 

Le verbe émettre vient du latin emittere, formé à partir de ex- et de mittere « envoyer ». De là lui vient un de ses sens courants en français, celui de « projeter au dehors », par exemple de la lumière, des ondes, des radiations, des sons, etc., et, par extension, celui de « exprimer, formuler une opinion, une hypothèse, une objection, un avis ».

 

Exemples :

 

- Le Soleil émet la chaleur et la lumière nécessaires à la vie sur Terre.

- Les notes émises par cet instrument sont d'une grande pureté.

- Isabelle a émis un cri strident lorsqu'elle a senti une couleuvre lui passer sur le pied.

- Dans certains pays, on ne peut émettre d'opinions politiques sans risquer sa vie.

 

 

Dans le domaine des télécommunications, émettre a le sens de « diffuser un programme de radio ou de télévision sur les ondes », alors qu'en finance, il signifie plutôt « mettre en circulation » des devises, des actions, des moyens de paiement, etc. Il est aussi possible d'utiliser ce verbe lorsqu'il est question de la mise en circulation de timbres-poste.

 

Exemples :

 

- En raison de la guerre, cette chaîne a cessé d’émettre depuis mai dernier.

- À son entrée à la bourse, cette entreprise a émis 10 000 actions.

- La poste canadienne émet régulièrement de nouveaux timbres-poste.

 

 

Sous l'influence de l'anglais issue, qui signifie entre autres « mettre en circulation » dans le domaine financier, émettre est souvent employé à tort pour parler de contraventions, de reçus, de verdicts, d'injonctions, de communiqués, de diplômes, etc. On pourra remplacer avantageusement cet emprunt sémantique par : publier ou diffuser un communiqué; lancer un mandat d'arrêt; donner un ordre, une contravention; délivrer un passeport, un permis, un diplôme; remettre ou donner un reçu; produire un rapport; prononcer ou rendre un verdict, une sentence.

 

Exemples fautifs :

 

- À la suite des événements, certains ministres ont émis des communiqués de presse.

- Les autorités ont émis un mandat d'arrêt contre ce suspect.

- La policière a dû émettre une contravention à un automobiliste qui bloquait la circulation.

- Le passeport de Martin a été émis le 9 janvier et il l'a reçu trois jours plus tard.

- À la demande du client, le restaurant peut émettre un reçu.

- Julie a émis un rapport sur le recyclage à l'intention de ses supérieurs.

- Le juge a émis son verdict après une longue allocution.

 

On écrira plutôt, par exemple :

 

- À la suite des événements, certains ministres ont diffusé des communiqués de presse.

- Les autorités ont lancé un mandat d'arrêt contre ce suspect.

- La policière a dû donner une contravention à un automobiliste qui bloquait la circulation.

- Le passeport de Martin a été délivré le 9 janvier et il l'a reçu trois jours plus tard.

- À la demande du client, le restaurant peut remettre un reçu.

- Julie a produit un rapport sur le recyclage à l'intention de ses supérieurs.

- Le juge a prononcé son verdict après une longue allocution.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles