Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La prononciation
Prononciation de mots particuliers



Croc

 

Le nom croc se prononce [kRo] (kro), le -c final étant muet. Ce mot est issu du francique krok, qui signifiait « crochet » et qui est devenu en latin médiéval croccus. Anciennement, il désignait un instrument à un ou plusieurs crochets sur lequel on suspendait quelque chose, comme les crocs de boucher auxquels on accrochait la viande. Dans le sens technique moderne, un croc est une longue perche munie d’un crochet à l’une de ses extrémités. Croc désigne aussi les quatre longues dents pointues de certains animaux, comme celles des chiens. Par extension, le terme peut aussi désigner les dents des humains.

 

Dans le mot composé croc-en-jambe, pour éviter l’hiatus entre le -o et le -en, le -c se prononce : [kROk2G2b] (kro-ken-jenb).

 

Quant aux noms dérivés de croc, soit accroc, raccroc et escroc, ils sont prononcés comme croc, sans faire entendre le -c final, qui est muet. On dira donc : [akRo] (akro), [RakRo] (rakro) et [EskRo] (eskro).

 

Par contre, lorsque croc est l’onomatopée imitant le bruit de certaines choses dures brisées sous la dent, le -c final se prononce, [kROk] (krok).

 

 

Pour pouvoir visualiser la transcription en alphabet phonétique international (API), qui apparaît entre crochets, vous devez avoir la police de caractères API TLFQ. Vous pouvez la télécharger sur notre site en cliquant ici. Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles