Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La prononciation
Prononciation de mots particuliers



Broc

 

Le nom broc se prononce [bRo] (bro), le -c final étant muet. L’origine de ce mot est incertaine. Il vient vraisemblablement de l’ancien provençal broc, lui-même issu du latin médiéval broccus, lequel pourrait avoir été emprunté au grec prokhoos ou au latin brocchus. Quoi qu’il en soit, le terme signifie « récipient à usage domestique, profond, à bec évasé et muni d’une anse latérale, qui sert à transvaser ou à transporter des liquides ». On utilisait, il n’y a pas si longtemps, un broc avec une cuvette pour faire sa toilette le matin.

 

 

Il ne faut pas confondre broc avec son homographe broc, présent dans l’expression de bric et de broc, qui signifie « assemblage d’éléments de toutes provenances ». Dans cette locution, le -c final de bric et de broc se prononce [debRikédebROk] (de-brik-é-de-brok). De même, lorsqu’on utilise broc comme diminutif de brocanteur, le -c se prononce : [bROk] (brok), comme dans le mot complet.

 

 

Pour pouvoir visualiser la transcription en alphabet phonétique international (API), qui apparaît entre crochets, vous devez avoir la police de caractères API TLFQ. Vous pouvez la télécharger sur notre site en cliquant ici. Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles