Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Tours d’horizon et autres explications



Tel que tel

 

L’expression tel que tel, que l’on entend parfois au Québec dans la langue orale, est un vestige de la langue classique (XVIIe et XVIIIe siècles). Elle vient qualifier une chose très quelconque ou une action qui n’a pas, à nos yeux, de grande valeur ni de mérite, qui est simplement acceptable, sans plus. On peut lui trouver de nombreux équivalents selon le contexte.

 

Exemples :

 

- La solution qu’ils ont trouvée? Bah! ça peut toujours aller. (plutôt que c’est tel que tel)

- Me lever tous les matins à 5 heures passe encore, mais faire deux heures d’autobus, là c’est trop! (plutôt que : me lever tous les matins à 5 heures, c’est tel que tel)

- Le scénario est banal, mais les acteurs sont bons. (plutôt que : le scénario est tel que tel)

- Que la direction ait fermé les yeux sur ces pratiques, c’est décevant. (plutôt que : c’est tel que tel)

- Les résultats sont passables et on s’attend à mieux le mois prochain. (plutôt que : les résultats sont tels que tels)

- Sa présentation était plus ou moins réussie. (plutôt que : sa présentation était telle que telle).

 

 

Un autre sens que l’on donne à tel que tel est celui de « tel qu’il est ». Il pourrait s’agir d’un usage français ancien ou régional qui s’est maintenu au Québec. Mais comme on en trouve très peu d’attestations en France, il est également possible que cette acception se soit développée au Québec. Il est de toute manière préférable de lui substituer son équivalent tel quel dans un registre neutre ou soutenu.

 

Exemples :

 

- Cet article est vendu tel quel (ou en l’état), sans possibilité de remboursement ni garantie. (plutôt que : cet article est vendu tel que tel)

- Les textes ont été retranscrits tels quels, sans correction. (plutôt que : les textes ont été retranscrits tels que tels)

- Moi, je dis les choses telles qu’elles sont (ou comme elles sont), je n’ai pas peur des mots. (plutôt que : je dis les choses telles que telles)

 

 

Pour en savoir davantage sur d’autres emplois de tel, vous pouvez consulter les articles Tel, Tel que et Comme tel.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles