Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Tours d’horizon et autres explications > Usages



Gricher, grincher et grincer

 

Les verbes gricher et grincher, encore couramment usités dans la langue familière au Québec, sont un héritage des dialectes de France. Ces formes, qui correspondent au français grincer, ont pénétré en Nouvelle-France à l’époque de la colonisation. Elles étaient particulièrement répandues dans les régions du nord-ouest et du centre de la France d’où sont venus de forts contingents de colons. Si gricher et grincher sont restés des variantes régionales en France, l’adjectif grincheux a connu un sort plus heureux en accédant à la langue « officielle », le français.

 

Étant donné que l’usage de gricher et de grincher est senti comme relevant de la langue familière, il est préférable de les éviter dans un registre de langue neutre ou soutenu, en leur substituant notamment le verbe grincer (grincer des dents). Mais ce dernier ne peut remplacer systématiquement gricher dans tous les contextes. Ainsi, en parlant d’une ligne téléphonique, d’un appareil de transmission qui produit un bruit qui perturbe la réception du son, ou encore d’un disque, on pourra remplacer gricher, ou son dérivé grichage, en recourant entre autres aux verbes grésiller ou crépiter, ou encore aux noms parasites, grésillement, brouillage (sonore ou visuel) et friture.

 

Exemples :

 

  Les parents ont remarqué que leur enfant grince des dents la nuit. (plutôt que : griche ou grinche des dents)

  Ah, les bons vieux disques de vinyle avec le son qui crépite... Que de beaux souvenirs! (plutôt que griche)

  Même si sa radio grésille, rien ne peut la distraire de son émission. (plutôt que : griche)

  La mauvaise réception serait causée par des parasites d’origine industrielle. (plutôt que : du grichage)

  On entend continuellement un grésillement lorsque je branche un autre appareil. (plutôt que : un grichage)

  Les orages violents ont provoqué le brouillage des ondes. (plutôt que : du grichage sur les ondes)

  Il y a un bruit de friture sur la ligne, qui rend la communication difficile. (plutôt que : de grichage)



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles