Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La rédaction et la communication
Féminisation et rédaction épicène > Rédaction épicène > L'emploi du masculin



La personne morale

 

Par personne morale, on entend une « entité dotée, dans les conditions prévues par la loi, de la personnalité juridique, et donc capable d’agir à l’instar d’une personne physique, d’être titulaire de droits et d’obligations ». Des noms comme client, commanditaire, employeur, exportateur, fabricant, fournisseur, importateur, manufacturier et partenaire sont parfois employés pour désigner des personnes morales, c’est-à-dire des entreprises, des sociétés, et non des personnes physiques, hommes ou femmes. Dans ces cas, l’emploi du masculin et du singulier est le plus courant, mais le féminin est admis en tenant compte du contexte et notamment de l’apposition, et le pluriel est possible.

 

Exemples :

 

- Les représentants de l’employeur se sont présentés à la table de négociation.

- Cette entreprise est devenue notre principal fournisseur de services informatiques.

- La société d’État Hydro-Québec, fière commanditaire du Congrès mondial de l’énergie, est engagée dans le milieu depuis une vingtaine d’années. (Le masculin aussi aurait été possible, fier commanditaire, mais en raison de l’accord d’engagée et de l’apposition à la société d’État, le féminin fière est préférable.)

- Les Éditions ABC, partenaires principales du festival, doivent être remerciées.

- L’entreprise Informatiquatout, partenaire majeur de l’activité, annoncera ses principaux projets à cette occasion. (Le féminin partenaire majeure est aussi possible, partenaire étant en apposition à entreprise.)

- Les Chaussures Modelor sont le principal commanditaire du marchethon.

- Ces organisations sont des acteurs économiques importants.

- La SAQ est un grand importateur de vins.

- En tant que grande importatrice, la SAQ propose une vaste sélection de produits.

 

 

Toutefois, lorsque ces noms sont utilisés pour nommer des hommes ou des femmes, il va de soi que les deux formes s’appliquent (par exemple : les clientes et les clients, les clients et les clientes ou, si le contexte s’y prête, le collectif la clientèle; les fournisseurs et les fournisseuses, les fournisseuses et les fournisseurs).

 

Exemples :

 

- Les employeurs et (les) employeuses étaient très nombreux lors du dernier Salon de l’emploi du commerce de détail.

- Ils ont reçu une centaine de plaintes de clientes et (de) clients insatisfaits.

 

 

Par ailleurs, ces noms sont aussi employés comme épithètes pour caractériser aussi bien des personnes morales que des personnes physiques. Dans ces emplois, on fait l’accord avec le nom caractérisé.

 

Exemples :

 

- Ils ont fait appel à plusieurs pays fournisseurs. (personne morale)

- La société cliente conserve le droit de refuser toute modification. (personne morale)

- Ce système permet à l’entreprise employeuse de réduire ses coûts. (personne morale)

- Elles ont formé un regroupement de commerçantes employeuses. (personne physique)

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles