Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La rédaction et la communication
Féminisation et rédaction épicène > Rédaction épicène > La féminisation syntaxique



La reprise par les pronoms

 

La manière la plus habituelle de rappeler un antécédent qui a la forme d’un doublet est d’utiliser un pronom de rappel masculin pluriel. C’est ce qu’il convient de faire, pour ne pas surcharger un texte, lorsque plusieurs doublets y figurent déjà. Quand ce n’est pas le cas, on peut aussi employer les deux formes pronominales coordonnées. Quand dans un texte plusieurs reprises pronominales s’enchaînent, on peut varier la reprise en employant tantôt le pronom masculin pluriel, tantôt le doublet nominal.

 

Reprise par les pronoms pluriels coordonnés

Reprise par le pronom masculin pluriel

 

Le vote des sénateurs et des sénatrices aura lieu la semaine prochaine. Ils et elles auront alors l’occasion de s’exprimer sur le sujet.

 

Le vote des sénateurs et des sénatrices aura lieu la semaine prochaine. Ils auront alors l’occasion de s’exprimer sur le sujet.

 

Les citoyennes et les citoyens ont proposé diverses solutions pour régler le problème lié au zonage. […] Les représentants du ministère responsables du dossier ont apprécié la participation de ces citoyennes et citoyens préoccupés de leur environnement. Ceux-ci et celles-ci espèrent que leurs propositions seront prises en compte.

 

Les citoyennes et les citoyens ont proposé diverses solutions pour régler le problème lié au zonage. […] Les représentants du ministère responsables du dossier ont apprécié la participation de ces citoyennes et citoyens préoccupés de leur environnement. Ceux-ci espèrent que leurs propositions seront prises en compte.

 

Dans certains milieux de travail à forte majorité féminine, la pratique de la féminisation a développé des usages particuliers. On constate par exemple que le pronom féminin pluriel (elles) se substitue parfois au pronom masculin pluriel (ils). On ne saurait recommander cet emploi d’un « pronom féminin générique ».

 

Reprise par le pronom masculin pluriel

Reprise par le pronom féminin pluriel

(emploi non recommandé)

 

Les infirmiers et les infirmières jouent un rôle essentiel dans la prestation des soins de santé. C’est pourquoi ils souhaitent une meilleure reconnaissance professionnelle.

 

Les infirmières et les infirmiers jouent un rôle essentiel dans la prestation des soins de santé. C’est pourquoi elles souhaitent une meilleure reconnaissance professionnelle.

 

 

 

Lorsqu’on a recours à un nom collectif ou à un nom épicène pluriel, la reprise peut se faire avec le pronom masculin ou avec les formes masculine et féminine du pronom.

 

Reprise par le pronom masculin pluriel

Reprise par les pronoms masculin et féminin

 

Le personnel est convoqué à une importante réunion d’information; ceux qui ne pourront s’y présenter devront s’informer le plus tôt possible auprès de leurs collègues des nouvelles directives.

 

 

Le personnel est convoqué à une importante réunion d’information; celles et ceux qui ne pourront s’y présenter devront s’informer le plus tôt possible auprès de leurs collègues des nouvelles directives.

Les pilotes menacent de déclencher une grève. Ils réclament des mesures de sécurité plus rigoureuses dans les aéroports.

 

Les pilotes menacent de déclencher une grève. Ils et elles réclament des mesures de sécurité plus rigoureuses dans les aéroports.

 

 

Lorsqu’il y a comparaison entre un sujet féminin et un groupe mixte, l’emploi de une, forme féminine du pronom numéral un, pose problème. En effet, la structure une de + nom féminin évoque un élément d’un ensemble d’éléments féminins, tandis que la structure un de + nom masculin peut évoquer un élément d’un ensemble d’éléments masculins ou d’un ensemble d’éléments masculins et féminins, comme dans l’exemple de droite dans le tableau suivant :

 

Une de + féminin

Un de + masculin

 

Connue dans le monde entier comme l’une des sculptrices les plus douées, Marianna Paolini a laissé derrière elle une œuvre importante.

 

 

Connue dans le monde entier comme l’un des sculpteurs les plus doués, Marianna Paolini a laissé derrière elle une œuvre importante.

 

Dans l’exemple de gauche, le nom féminin sculptrices désigne un groupe de référence ne comportant que des femmes. Par ailleurs, l’emploi de la forme une de + masculin serait incorrect grammaticalement puisque le féminin une ne peut être associé à un nom masculin. La féminisation de cette structure est donc complexe, car l’emploi de formes féminines nécessite une reformulation de la phrase. Une solution plus simple consiste à n’employer que la forme masculine.

 

Emploi de un de + nom masculin

Emploi de une de et reformulation de la phrase

 

La disparition de l’un de nos écrivains les plus appréciés de la critique contemporaine nous attriste profondément.

 

La disparition de l’une de nos écrivaines les plus appréciées parmi nos écrivaines et nos écrivains contemporains nous attriste profondément.

 

 

La disparition de l’une des plus appréciées parmi nos écrivaines et écrivains contemporains nous attriste profondément.

 

 

La disparition de l’une de nos écrivaines les plus appréciées parmi nos écrivains contemporains nous attriste profondément.

 

 

 

On pourra également avoir recours à un nom épicène le cas échéant.

 

Emploi de un de + nom masculin

Emploi de une de et recours à un nom épicène

 

La docteure Stéphanie Dusserre est un des médecins les plus réputés de la capitale.

 

La docteure Stéphanie Dusserre est une des plus réputées parmi les médecins de la capitale.

 

Madame Pierrette Beaupré est un de nos meilleurs chefs d’entreprise.

Madame Pierrette Beaupré est une des meilleures parmi nos chefs d’entreprise.

 

Nous recevrons madame Nathalie Lupien, un de nos plus célèbres artistes de la scène.

 

Nous recevrons madame Nathalie Lupien, une de nos plus célèbres artistes de la scène.

 

 

Dans certains contextes, il est impossible de substituer au nom masculin une forme féminine. Par exemple, les expressions le premier violon, le second violon principal, la première clarinette, la première flûte et la première contrebasse désignent aussi bien des musiciens que des musiciennes. Si l’on veut préciser qu’il s’agit d’une musicienne, il faut employer un pronom de reprise féminin. La dénomination des instrumentistes est par ailleurs possible avec des noms épicènes : violoniste, clarinettiste, trompettiste, bassiste, hautboïste, flûtiste, contrebassiste, etc.

 

Reprise par une forme masculine

Reprise par une forme féminine

 

Le premier violon n’était pas à la hauteur. Il n’a pas su imposer son rythme.

 

 

Le premier violon n’était pas à la hauteur. Elle n’a pas su imposer son rythme.

Le premier violon n’était pas à la hauteur. Le violoniste n’a pas su imposer son rythme.

Le premier violon n’était pas à la hauteur. La violoniste n’a pas su imposer son rythme.

 

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles