Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Aligner et enligner

 

On confond parfois les verbes aligner et enligner, qui sont tous deux formés à partir du nom ligne mais avec des préfixes différents. Alors qu'aligner est employé dans la langue générale avec des sens concrets et abstraits, enligner est quant à lui utilisé dans des domaines plus techniques.

 

Le verbe aligner peut avoir les sens concrets de « mettre sur une ligne droite » ou de « présenter en ordre, à la suite », en parlant notamment de noms, de chiffres ou de phrases. Au figuré, aligner peut signifier « rendre conforme une chose à une autre ». Dans ce sens, le verbe se construit toujours avec la préposition sur (aligner une chose sur une autre). À la forme pronominale, aligner peut signifier concrètement « se ranger sur la même ligne » ou, au figuré, « se conformer à », aussi construit avec la préposition sur. On évitera d'utiliser aligner avec la préposition avec puisque cette construction est calquée sur l'anglais to align with.

 

Exemples :

 

- Veille à bien aligner tous les plants qui formeront ta future haie.

- Tu dois aligner dans cette case toutes les dépenses que tu as faites.

- Je souhaiterais qu'on aligne nos salaires sur ceux de la fonction publique. (plutôt que : aligne nos salaires avec)

- Même les pays alignés n’en sont pas venus à une entente.

- Les coureurs se sont alignés sur la ligne de départ avec enthousiasme.

- Ils ont dû baisser leurs tarifs de 5 % pour s'aligner sur ceux de leurs concurrents. (plutôt que : s'aligner avec)

 

 

Le verbe enligner a quant à lui été réservé aux domaines techniques de la charpenterie, de la maçonnerie et de la reliure au sens de « placer des objets contigus sur une même ligne ». Au Québec, dans la langue familière, on emploie souvent le verbe enligner au sens d'« aligner ». Cet emploi, critiqué dans les ouvrages où il est attesté, est à éviter dans la langue soignée.

 

Exemples :

 

- Les briques de notre façade de maison ne sont pas toutes bien enlignées.

- Son travail consiste à bien enligner ces lattes de bois.

 

 

Enfin, dans le domaine de l'industrie automobile, les noms alignement, et plus familièrement enlignement, sont souvent utilisés au Québec à la place des termes parallélisme ou parallélisme des roues; on veillera à éviter cet emploi emprunté à l'anglais.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles