Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La rédaction et la communication
Féminisation et rédaction épicène > Exemples de textes féminisés



Code de déontologie

 

Le code de déontologie est un document qui présente l’ensemble des préceptes et des règles de conduite auquel un groupe professionnel adhère. La personne visée par le code de déontologie est au cœur de la description du comportement social et professionnel que le code définit. La rédaction épicène permettra de refléter clairement l’engagement des hommes et des femmes dans leur profession.

 

Le nom de la profession est un élément rédactionnel important. La rédaction épicène sera plus aisée si l’analyse de ce nom est faite au départ. Un code de déontologie doit être rédigé en utilisant la forme masculine et la forme féminine du nom de ceux et de celles qui exercent la profession puisqu’il énonce les obligations personnelles des hommes et des femmes qui font partie du groupe.

 

La rédaction sera différente selon que le nom de la profession a une forme alternante (arpenteur, arpenteuse; ingénieur, ingénieure; policier, policière) ou qu’il est épicène (architecte, cadre, psychologue). Dans ce dernier cas, l’emploi du nom au pluriel rend la rédaction épicène aisée. Dans tous les cas d’alternance, la qualité du nom de profession ou de métier est primordiale. La forme féminine retenue doit être correcte et reconnue.

 

Les titres réservés selon la loi peuvent aussi exercer une contrainte sur la rédaction : plusieurs ordres ou regroupements professionnels ne disposent que d’un titre masculin réservé. Le cas échéant, l’ordre doit s’assurer d’obtenir un titre féminin réservé pour l’utiliser dans le code de déontologie.

 

 

Rédaction au masculin

Rédaction épicène

 

L’homéopathe

 

L’homéopathe

Les homéopathes

 

Le médecin

Le médecin et la médecin

Le ou la médecin

Les médecins

 

L’administrateur

L’administrateur et l’administratrice

Les administrateurs et les administratrices

 

Le policier

Le policier ou la policière

 

Les pompiers

Les pompiers et les pompières

 

 

 

Le nom de la profession des personnes visées par le code peut mener à l’intégration du nom féminin dans le nom même de l’association, du regroupement syndical ou de l’ordre professionnel. Cette féminisation du nom se reflétera dans les statuts et règlements de l’association, dans la convention collective qui établit le nom du syndicat ou encore dans la loi qui fonde l’ordre professionnel et réserve les titres de profession.

 

 

Avant la féminisation

Après la féminisation

 

Ordre professionnel des avocats du Québec

Titre réservé : avocat

 

Ordre professionnel des avocates et des avocats du Québec

Titres réservés : avocat, avocate

 

Ordre professionnel des chiropraticiens du Québec

Titre réservé : chiropraticien

 

Ordre professionnel des chiropraticiennes et des chiropraticiens du Québec

Titres réservés : chiropraticien, chiropraticienne

 

Ordre des comptables agréés du Québec

Titre réservé : comptable agréé

 

Ordre des comptables agréés et des comptables agréées du Québec

Titres réservés : comptable agréé, comptable agréée

 

 

 

Le code de déontologie doit nommer les personnes avec lesquelles le professionnel ou la professionnelle entre en relation dans son travail. Ainsi, on utilisera les deux formes des appellations de personnes, par exemple citoyen, citoyenne; client, cliente; confrère, consœur; employé, employée; patient, patiente; supérieur, supérieure; usager, usagère, etc. Pour les noms épicènes, on pourra ne doubler que le déterminant.

 

 

Rédaction au masculin

Rédaction épicène

 

Le policier doit informer le citoyen de ses droits.

 

Le policier et la policière doivent informer le citoyen ou la citoyenne de ses droits.

 

Le médecin doit informer ses patients dans un délai raisonnable.

 

Le ou la médecin doit informer ses patients et ses patientes dans un délai raisonnable.

 

En cas de doute, le spécialiste peut demander l’avis d’un collègue

 

En cas de doute, le ou la spécialiste peut demander l’avis d’un ou d’une collègue

 

 

 

Toutefois, des termes comme client, employeur, fournisseur seront utilisés au masculin lorsqu’ils servent à dénommer, et non à qualifier, une personne morale : une société, une organisation, une entreprise, etc.

 

 

Personne physique

Personne morale

 

La direction de la pourvoirie s’assure que son client ou sa cliente dispose des renseignements nécessaires.

 

La direction de la pourvoirie doit respecter l’entente établie avec le client.

 

Le ou la cadre agit avec franchise et transparence envers son employeur ou son employeuse.

 

Le ou la cadre fait preuve de loyauté envers son employeur.

 

Les renseignements sur les fournisseurs et les fournisseuses sont tenus à jour.

 

Le professionnel et la professionnelle agissent en toute probité à l’égard de leurs fournisseurs.

 

 

 

Au moment d’élaborer le plan de rédaction du code de déontologie, il faut choisir une forme générale pour le texte. Cette forme générale ne doit pas s’inspirer trop étroitement de la forme du texte juridique qui encadre la profession. De plus, la structure doit être autre chose qu’une longue énumération de devoirs qui oblige à la répétition systématique du nom de profession de la personne visée par le code. Il faut opter plutôt pour une description de la mission du groupe professionnel, de la formation des membres, de l’état de la recherche dans le domaine, de l’importance de la qualité de l’exercice professionnel, etc., et fragmenter ainsi la stricte énumération des devoirs du professionnel ou de la professionnelle.

 

 

Forme énumérative

Forme énumérative fragmentée

 

1. Devoirs envers l’État

1.1  Le ou la cadre reconnaît…

1.2  Le ou la cadre porte allégeance…

1.3  Le ou la cadre évite…

1.4 etc.

 

2. Devoirs envers le public

2.1 Le ou la cadre connaît…

2.2 Le ou la cadre fait preuve…

2.3 Le ou la cadre signale…

2.4 etc.

 

3. Devoirs envers ses supérieurs

3.1 Le ou la cadre entretient…

3.2 Le ou la cadre fait preuve…

3.3 Le ou la cadre démontre…

3.4 etc.

 

Préambule

      Sources du code de déontologie

 

Principes

      Intégrité et honnêteté

  • Les cadres doivent…

      Franchise

  • Les cadres doivent…

      Professionnalisme

  • Les cadres doivent…

 

Règles et devoirs

Transparence

·          Les cadres doivent…

·          Les cadres doivent…

Confidentialité

·          Les cadres doivent…

 

 

 

Comme il est question de façon détaillée du comportement de la personne visée par le code de déontologie, la forme de phrase qui s’impose à l’esprit est celle qui pose la personne en fonction de sujet de la phrase. Cette personne peut être évoquée à l’aide du mot épicène membre puisqu’il s’agit d’un regroupement professionnel. Toutefois, comme il s’agit de décrire la personne à titre de membre de la profession, le plus souvent on choisira d’avoir recours au nom de profession. Par exemple :

 

Le ou la médecin doit s’assurer que les personnes qu’il ou elle emploie ou qui lui sont associées dans l’exercice de sa profession respectent le présent code.

 

Le pharmacien ou la pharmacienne ne prescrira pas un médicament sans ordonnance médicale.

 

Pour limiter le recours à cette structure de phrase qui oblige à écrire et le masculin et le féminin dans le groupe nominal sujet, il ne faut pas hésiter à avoir recours à l’infinitif (être attentif à…, s’assurer que..., etc.) ou encore au participe présent (en proposant aux patients…, en suggérant aux contractants de…, etc.). Il ne faut pas oublier toutefois que la structure retenue doit se répéter au sein d’une même série. Cette présentation simplifie la rédaction épicène et facilite la lecture du code de déontologie.

 

 

Reprise de la phrase

Énumération en phrase

 

Le professeur ou la professeure doit faire confiance…

Le professeur ou la professeure doit respecter la parole…

Le professeur ou la professeure doit évaluer en toute objectivité…

 

 

Le professeur ou la professeure doit :

 

·         faire confiance…

·         respecter la parole…

·         évaluer en toute objectivité…

 

 

Le coiffeur ou la coiffeuse doit être attentif à la volonté du client ou de la cliente.

Le coiffeur ou la coiffeuse doit afficher ses prix de façon évidente.

 

 

Le coiffeur ou la coiffeuse doit :

·         être attentif à la volonté du client ou de la cliente;

·         afficher ses prix de façon évidente.

 

La pompière et le pompier doivent participer à la formation permanente.

La pompière et le pompier doivent développer leurs aptitudes communicationnelles.

La pompière et le pompier doivent se comporter de manière à préserver la confiance et la considération que requièrent leurs fonctions.

 

La pompière et le pompier doivent favoriser le développement de leur compétence professionnelle :

·         en participant à la formation permanente;

·         en développant leurs aptitudes communicationnelles;

·         en se comportant de manière à préserver la confiance et la considération que requièrent leurs fonctions.

 

 

 

Exemple de code de déontologie (extraits)

 

 

Association des hygiénistes du Québec

 

Code de déontologie

 

Préambule

Le code de déontologie des hygiénistes s’appuie sur la loi…

Le code de déontologie des hygiénistes est un moyen d’accroître la confiance du public…

Etc.

 

Définition

Dans le présent code, on entend par :

  • hygiéniste : toute personne qui, selon les statuts de l’association ou selon la loi,…
  • patient ou patiente : une personne avec qui l’hygiéniste…
  • déontologie : l’éthique spécifique à certaines professions…

 

La mission sociale

La mission sociale de l’hygiéniste est de :

  • contribuer à la prévention…
  • participer à la mise en valeur de…
  • s’assurer que l’accès aux soins…

 

La mission professionnelle

La mission professionnelle de l’hygiéniste est de :

  • gérer l’information obtenue dans le respect des principes, normes et méthodes reconnus;
  • contribuer à la formation et à l’avancement de la recherche dans le domaine.

 

La déontologie

En adhérant à cette profession, l’hygiéniste s’engage à adopter des comportements susceptibles de favoriser l’accomplissement de ses missions. Pour ce faire, il ou elle exerce son travail :

 

Avec rigueur et efficacité

·         en respectant les exigences professionnelles

·        

Avec équité et objectivité

·         en sauvegardant en tout temps son autonomie

·        

Avec professionnalisme

·         en tenant à jour ses connaissances

·        

 

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles