Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La syntaxe
Les prépositions > Préposition devant un nom



Préposition devant un nom d'île

 

On peut hésiter sur la préposition à employer devant un nom d’île. Pourquoi dit-on en Corse, en Crête, mais à Cuba, à Chypre? Le sujet est complexe et l’usage semble capricieux, mais il est néanmoins possible de dégager certains principes généraux.

 

D’abord, disons que la préposition à entraîne une vision ponctuelle du lieu, tandis que en suppose une vision du lieu dans son étendue. C’est pourquoi à est souvent utilisée devant les noms d’îles : le lieu est alors vu comme un petit point sur le globe, qu’il s’agisse d’une île objectivement petite ou bien grande mais éloignée du locuteur. Cet éloignement est bien sûr relatif, selon qu’on se situe en Corse, à Terre-Neuve, à la Réunion ou à Tahiti; mais on devine qu’il a, au départ, été exprimé du point de vue d’un locuteur de France…

 

On emploie habituellement à devant le nom féminin des petites îles proches (d’un point de vue européen) : à Jersey, à Belle-Île, à Chypre. À est également utilisé devant le nom des grandes îles éloignées : à Madagascar, à Cuba, à Chypre, à Malte. Enfin, on emploie généralement à la devant le nom féminin des petites îles éloignées, et aux devant les noms au pluriel : à la Guadeloupe, à la Martinique, à la Réunion, aux Canaries, aux Antilles, aux Baléares. Cependant, l’usage est très fluctuant quant aux noms d’îles qui comportent un article : on dit aussi correctement, par exemple, en Guadeloupe, en Martinique.

 

Exemples :

 

- Les Casques bleus sont-ils toujours présents à Chypre?

- À Madagascar, on parle le malgache et le français.

- La danse à Tahiti est un art raffiné aux multiples fonctions.

- Elle a gagné un voyage à la Martinique. (ou : en Martinique)

 

 

On emploie en devant le nom féminin des grandes îles qui sont assimilées à des pays : en Irlande, en Islande, en Corse, en Sardaigne, en Nouvelle-Guinée, en Nouvelle-Calédonie.

 

Exemples :

 

- Elle a toujours souhaité aller en Irlande, le pays de ses ancêtres.

- Bienvenue en Corse!

- Son frère s’est établi en Nouvelle-Calédonie.

 

 

Grandeur de l’île, éloignement relatif de celle-ci, nom de genre féminin ou masculin, comportant ou non un article… Devant autant de balises et certaines exceptions, on a parfois du mal à s’y retrouver. Il est donc utile de se reporter à des listes qui répertorient les usages officialisés ou, tout au moins, prédominants.

 

 

Pour vous aider à employer la bonne préposition, vous pouvez consulter les listes de noms de pays, qui précisent le genre de ces noms, sous le sous-thème Noms de pays et gentilés de la BDL (voir les articles Noms de pays qui commencent par…).

 

Vous pouvez aussi consulter les articles Préposition devant un nom de pays et À ou en Haïti.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles