Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La syntaxe
La négation et la restriction



Pas employé seul

 

L’adverbe de négation pas est généralement employé avec ne, mais dans certains contextes, il est correctement employé seul. C’est principalement le cas dans les phrases non verbales, c’est-à-dire qui ne comportent pas de verbe conjugué.

 

Exemples :

 

- Pas de gros mots dans ma classe!

- Un chien pas très protecteur, ce Milou!

- Pas question d’un voyage à Londres avec elle!

- Aimez-vous cet auteur? – Pas tellement.

- N’importe quelle couleur, mais pas le jaune.

 

 

Par ailleurs, à l’oral le ne est souvent omis. Mais cette omission n’est pas jugée correcte à l’écrit.

 

Exemples :

 

- J’ai pas envie d’aller voir ce spectacle. (mais à l’écrit on aura : Je n’ai pas envie d’aller voir ce spectacle.)

- Son arrogance est pas supportable. (mais à l’écrit on aura : Son arrogance n’est pas supportable.)

- T’ai-je pas dit cent fois qu’il ne reviendra pas? (mais à l’écrit on aura : Ne t’ai-je pas dit cent fois qu’il ne reviendra pas?)

 

 

Pour en savoir davantage sur les adverbes de négation ne et pas, vous pouvez consulter les articles Ne employé seul, Ne pouvant être employé seul, Ne explétif, Ne… que et Ne… pas.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles