Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La syntaxe
Les prépositions > Préposition après un verbe



Téléphoner

 

Le verbe téléphoner, qui signifie « communiquer par téléphone », peut être transitif direct, transitif indirect ou intransitif, selon le contexte. Il peut donc être suivi ou non d'un complément, et ce complément peut être introduit ou non par une préposition.

 

Lorsque téléphoner est suivi d'un complément direct, ce complément désigne le message transmis à l'interlocuteur.

 

Exemples :

 

- Je lui téléphone la bonne nouvelle tout de suite!

- J'ai téléphoné ce renseignement à toute ma famille.

 

 

Le verbe téléphoner peut aussi être suivi d'un complément désignant la personne avec qui l'on communique par téléphone. Ce type de complément, toutefois, est toujours introduit par une préposition; il s'agit souvent de la préposition à, mais on peut aussi employer la préposition chez.

 

Exemples :

 

- Jeanne téléphonera à Denis pour lui demander son avis. (et non : Jeanne téléphonera Denis)

- J'ai téléphoné au client pour l'aviser du délai de livraison.

- Pourrais-tu téléphoner à Hydro-Québec au sujet de notre dernière facture?

- Il a téléphoné la nouvelle à son journal, directement.

- Georges a téléphoné chez Mireille, mais il n'y avait pas de réponse.

- J’ai téléphoné chez Archambault, mais ils n’ont toujours pas reçu le disque que j’ai commandé.

- Ils se sont téléphoné hier soir.

 

 

Le complément qui suit le verbe téléphoner peut aussi désigner un numéro de téléphone. Ce type de complément est toujours introduit par la préposition à. On peut ainsi téléphoner à un numéro, tout comme on peut appeler à un numéro ou composer un numéro.

 

Exemples :

 

- Es-tu certain d’avoir téléphoné au bon numéro?

- Vous pouvez nous téléphoner au numéro indiqué au bas de ce courriel.

- Pour en savoir plus sur nos produits, n’hésitez pas à nous téléphoner au 418 354-9876.

 

 

Notons que lorsqu'on emploie le verbe appeler dans le sens de « téléphoner », le complément désignant la personne à qui l'on parle suit directement le verbe, sans être précédé de la préposition à. L'emploi de la préposition chez reste cependant possible dans ce contexte.

 

Exemples :

 

- Jeanne appellera Denis pour lui demander son avis.

- Georges a appelé chez Mireille, mais il n'y avait pas de réponse.

 

 

Pour savoir quelle préposition employer devant le nom d’une société, vous pouvez consulter l’article Chez ou à. Vous pouvez aussi consulter l’article Loger.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles