Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Autres questions de vocabulaire



Expressions avec rien

 

Le pronom indéfini rien est employé dans diverses expressions de la langue française. Il peut prendre une valeur négative ou positive, selon le cas, et il faut parfois être attentif pour ne pas confondre deux expressions de sens opposés.

 

Cela se remarque tout particulièrement avec les expressions ne… rien de moins que ou rien de moins que, qui signifient « tout à fait, vraiment, bel et bien », et ne… rien moins que ou rien moins que, « pas du tout, nullement », la seule différence étant la présence ou non de la préposition de.

 

Exemples :

 

- Un tel sauvetage n’est rien de moins qu’un exploit. (c’est vraiment un exploit)

- Cette chanteuse n’est rien de moins qu’une idole pour les jeunes. (c’est vraiment une idole)

- Il n’est rien moins qu’amoureux de sa collègue. (il n’est pas du tout amoureux)

- Elle n’est rien moins qu’une femme de goût. (elle n’est nullement une femme de goût)

 

Comme ces deux expressions peuvent donner lieu à une certaine confusion quant au sens, certains auteurs proposent de ne pas les employer afin d’éviter toute ambiguïté, et d’autres proposent de conserver uniquement la forme positive ne… rien de moins que.

 

 

Il est aussi possible de confondre la locution familière ce n’est pas rien, qui veut dire « c’est beaucoup, ce n’est pas négligeable », et ce n’est rien, « c’est sans importance ».

 

Exemples :

 

- De nos jours, ce n’est pas rien de concilier le travail et la vie de famille.

- Cette blessure, ce n’est rien!

 

 

Enfin, dans la langue courante, on utilise dans un sens positif l’expression de rien, pouvant être remplacée dans un registre plus soutenu par je vous en prie, comme formule de politesse en réponse à des remerciements; mais de rien peut aussi prendre une valeur négative et signifier « de peu d’importance, sans valeur, sans intérêt » ou « de zéro, de très peu de chose ». Dans ce cas toutefois, le contexte suffit souvent à clarifier le sens.

 

Exemples :

 

- « Merci de m’avoir aidé à déménager. – De rien! (ou : Je vous en prie!) »

- C’est un petit cadeau de rien.

- Elle est partie de rien pour bâtir sa fortune.

 

 

Quant aux autres expressions courantes formées avec rien, qu’il soit pronom, nom ou adverbe, elles risquent peu d’être confondues. En voici quelques-unes, accompagnées de leur signification.

 

 

Expression

Signification

Ça ne fait rien

C’est sans importance

Cela ne me dit rien

Je n’en ai aucune envie; je n’ai pas de connaissance dans ce domaine

Comme un rien

Très facilement

Comme si de rien n’était

Comme si rien n’était arrivé

De rien, de rien du tout

Insignifiant, sans valeur

En un rien de temps

En moins de rien

En très peu de temps

Il n’en est rien

C’est faux

Moins que rien

Très peu de chose; très mauvais

N’avoir rien de

N’être nullement

N’en avoir rien à faire (familier)

Être indifférent à quelque chose

N’être bon à rien

Ne pas réussir grand-chose

N’être rien à (ou pour) quelqu’un

N’avoir aucun lien de parenté ou d’amitié avec qqn

N’y être pour rien

N’avoir aucune responsabilité, aucune part dans quelque chose

Ne rien pouvoir à

Être sans influence sur

Pour rien

Inutilement, gratuitement ou pour très peu d’argent

Pour un rien, pour des riens

Sans raison, au moindre motif

Rien de plus, rien de moins

Exactement

Rien de rien

Rien du tout

Rien ne va plus

Les jeux sont faits (jeux de hasard)

Rien que

Seulement

Trois fois rien (ou : deux fois rien)

Une quantité négligeable, une chose sans importance

Un, une moins que rien (fam.)

Personne méprisable

Un rien

Un rien de

Légèrement, un peu de, un soupçon de

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Rien.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles