Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La syntaxe
Les prépositions > Préposition devant un nom



Faute

 

Lorsque le verbe être est suivi du nom faute, deux constructions sont possibles : faute peut être précédé uniquement d'un déterminant (c’est ma faute), ou encore de la préposition de et d'un déterminant (c’est de ma faute). On a longtemps privilégié la tournure sans préposition, mais aujourd'hui, les deux sont acceptées. La construction sans préposition demeure toutefois plus soutenue, alors que la construction avec de relève de la langue courante.

 

Exemples :

 

- C'est ta faute si nous arrivons en retard.

- Ma candidature n'a pas été retenue et c'est uniquement de ma faute.

 

 

Lorsque le mot faute a un complément, ce complément doit être introduit par la préposition de (c’est la faute de Julie). Dans ce contexte, on privilégiera la construction sans la préposition de devant faute, afin d'éviter une répétition inélégante.

 

Exemples :

 

- C'est la faute de Julie si nous sommes perdus. (et non : C'est de la faute de Julie)

- Toute cette histoire, c'est la faute de Pierre. (et non : c'est de la faute de Pierre)

 

 

On doit éviter d'employer la préposition à pour introduire le complément du nom faute, la tournure c'est la faute à étant considérée comme populaire. Lorsque faute est précédé d'un déterminant possessif, on peut toutefois employer à pour renforcer ce possessif devant un pronom ou un nom.

 

Exemples :

 

- Ce n'est pas la faute de Marc, c'est celle de son frère. (et non : ce n'est pas la faute à Marc)

- Est-ce notre faute à nous si vous ne pouvez pas assister à la conférence?

- C'est leur faute, à ces inconnus, si notre table préférée est occupée.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles