Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La syntaxe
Les prépositions > Préposition devant un nom



Verre à vin ou de vin

 

Pour savoir laquelle des prépositions à ou de doit lier le nom désignant un récipient à son complément, la règle générale pourrait se résumer ainsi : la préposition à indique la destination de l’objet, ce à quoi il sert; l’accent est alors mis sur le récipient, qu’il soit plein ou non. La préposition de, quant à elle, renvoie d’abord au contenu. Ainsi, un verre à vin est destiné à contenir du vin, tandis qu’un verre de vin contient effectivement du vin.

 

Exemples :

 

- Dans la boutique, je n’ai pu résister à ces verres à vin si finement taillés.

- Elle a trouvé ce pot à eau très ancien dans un marché aux puces.

- Finalement, avez-vous retrouvé votre étui à lunettes?

- Ma fille rêvait depuis longtemps d’avoir un coffret à bijoux.

- Il faudrait vider la corbeille à papier.

- Son père lui a fabriqué un magnifique coffre à jouets.

- Il a rapporté une boîte de cigares de son voyage.

- Chaque élève doit apporter une boîte de crayons de couleur en classe.

- Ils se sont retrouvés au bar de l’hôtel devant un verre de vin.

- Le patient a demandé un grand verre d’eau, qu’il a bu d’un trait.

 

 

Cette règle est cependant très simplifiée. On peut trouver des exemples pour lesquels les deux possibilités sont acceptables selon qu’on envisage plutôt le contenant ou le contenu.

 

Exemples :

 

-Tu veux aller me chercher la boîte à outils (ou la boîte d’outils)?

- L’enfant a son coffre de jouets (ou à jouets) dans sa chambre.

 

 

Lorsque le récipient, une fois vidé de son contenu, est à jeter ou qu’il est utilisé à une autre fin, on recourt le plus souvent à la préposition de. Mais encore là, cette tendance ne peut être érigée en règle puisque certains exemples peuvent la contredire.

 

Exemples :

 

- Les enfants se sont servis de boîtes de conserve et de boîtes d’œufs pour bricoler.

- Il a jeté son dernier paquet de cigarettes vide en jurant qu’il ne fumerait plus.

- Les boîtes de jus et de lait peuvent maintenant être recyclées.

- Les photos avaient été conservées dans de vieilles boîtes à (ou de) chaussures.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles