Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La syntaxe
Les prépositions > Préposition devant un nom



Sur le plan ou au plan (de)

 

Le nom plan est utilisé au figuré dans diverses expressions. C’est notamment le cas dans la locution sur le plan, qui signifie « du point de vue, dans le domaine, quant à » et qui peut être suivie soit d’un adjectif (sur le plan intellectuel), soit d’un nom précédé de la préposition de (sur le plan de la forme).

 

Exemples :

 

- En matière de science, on observe des avancées importantes sur le plan éthique.

- Assister à la conférence l’a beaucoup enrichi, et ce, tant sur les plans personnel et spirituel que sur le plan culturel.

- Les résultats attendus sont prometteurs sur les trois plans, économique, social et environnemental.

- Sur le plan de la santé, il est important que chaque citoyen puisse recevoir les soins appropriés.

- Cet hôtel se démarque sur le plan de l’ambiance, mais aussi sur ceux de la propreté et du service.

 

On utilise aussi parfois l’expression au plan de, sans doute sous l’influence de la locution au point de vue de. Cet emploi, quoique répandu, reste toutefois critiqué par la majorité des grammairiens. Il vaut mieux lui préférer sur le plan de ou d’autres locutions telles que dans le domaine de, en matière de, du point de vue de, au sujet de, pour ce qui est de, en ce qui concerne.

 

Exemples d’emplois critiqués :

 

- Au plan de la logique, son raisonnement est tout à fait valable.

- Il a vécu à une époque paisible aux plans politique, économique et social.

- Qu’on le veuille ou non, les États sont interdépendants au plan économique.

- La réforme est un dossier important pour le gouvernement au plan de l’éducation.

- Cette professionnelle possède un savoir-faire indéniable au plan de la communication et du marketing.

 

On écrira plutôt, par exemple :

 

- Sur le plan de la logique, son raisonnement est tout à fait valable.

- Il a vécu à une époque paisible sur les plans politique, économique et social.

- Qu’on le veuille ou non, les États sont interdépendants  sur le plan économique. (ou : d’un point de vue économique)

- La réforme est un dossier important pour le gouvernement sur le plan de l’éducation. (ou : en matière d’éducation)

- Cette professionnelle possède un savoir-faire indéniable sur le plan de la communication et du marketing. (ou : dans le domaine de la communication et du marketing)

 

 

Toutefois, par analogie avec les divers plans correspondant à différentes profondeurs d’une scène en théâtre, au cinéma, en peinture, en photographie, on dit correctement au premier plan, en parlant de ce qui est le plus près de l’observateur ou, au figuré, au premier rang des priorités; au premier plan s’oppose aux locutions au second plan et surtout à l’arrière-plan, en référence à ce qui est plus éloigné de l’observateur ou à ce qui occupe une position secondaire.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles