Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Paronymes



Préjudice et préjugé

 

Bien que les noms préjudice et préjugé aient une certaine parenté étymologique, leurs significations diffèrent.

 

Préjudice signifie « perte, tort ou dommage quelconque causé à quelqu’un par autrui » ou « acte, événement nuisible à quelque chose ou à quelqu’un ». On dira, par exemple, porter préjudice à quelqu’un, causer un préjudice à quelqu’un, subir un préjudice.

 

Exemples :

 

- La contrefaçon d’une œuvre cause un préjudice à son auteur.

- Ce projet est de nature à porter préjudice à l’un des actionnaires de l’entreprise.

- La victime s’est vue dédommagée pour le préjudice subi.

- L’attaque armée perpétrée hier cause un grave préjudice au processus de paix.

 

 

De plus, le nom préjudice est correctement employé dans les locutions au préjudice de « au désavantage de, au détriment de, au mépris de » et sans préjudice de « sans renoncer à, sous réserve de, sans porter atteinte à »; cette dernière locution appartient à la langue juridique, mais par extension elle peut aussi signifier, dans la langue courante, « sans compter, sans parler de ».

 

Exemples :

 

- Les multinationales se sont enrichies au préjudice des producteurs locaux.

- Ces renseignements ne seront utilisés ni en faveur ni au préjudice de l’une ou l’autre des parties.

- L’accusé peut être condamné à une peine d’emprisonnement, sans préjudice de tous recours en dommages et intérêts qui pourraient suivre.

 

 

Préjugé signifie quant à lui « opinion préconçue, parti pris ». Il peut aussi vouloir dire, dans un sens positif, « opinion provisoire formée à l’avance à partir de certains indices ».

 

Exemples :

 

- Christine se laisse aveugler par ses préjugés.

- Par ses écrits, l’écrivaine et universitaire secouait les préjugés de son époque.

- Ce candidat à la mairie bénéficie d’un préjugé favorable du fait de sa profession.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles