Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Paronymes



Personnaliser et personnifier

 

On peut avoir tendance à confondre les verbes personnaliser et personnifier, dérivés de noms qui se ressemblent (personnel et personne, respectivement), d'autant plus qu'ils ont déjà eu un sens en commun.

 

Le verbe personnaliser peut signifier « donner un caractère personnel à quelque chose » ou encore « adapter quelque chose à chaque personne », notamment dans le domaine de la commercialisation.

 

Exemples :

 

- En modifiant plusieurs pièces de sa voiture, Benoît l'a personnalisée.

- Irène a personnalisé son espace de travail : elle y a accroché des photos de ses enfants et des affiches de films.

- Richard a enfin trouvé une compagnie de téléphonie cellulaire qui lui offre un forfait personnalisé.

- Nous enverrons plus de 300 lettres personnalisées à d'anciens clients.

 

 

Le verbe personnaliser a aussi déjà signifié « donner l'apparence d'une personne à quelque chose ». Il vaut toutefois mieux éviter d'employer ce verbe dans ce sens, aujourd'hui réservé au verbe personnifier.

 

 

Le verbe personnifier peut, en effet, signifier « donner l'apparence ou les caractéristiques d'une personne à une chose abstraite ou inanimée ». Il a également, en parlant d'une personne, le sens d'« incarner, représenter de façon exemplaire un concept abstrait », ce concept étant souvent une qualité ou un défaut.

 

Exemples :

 

- Cette statue personnifie la liberté.

- L'un des personnages du film personnifiait la mort.

- Toujours à l'heure, Madeleine personnifie la ponctualité.

- Mon collègue Donald personnifie le zèle.

 

 

L'emploi du verbe personnifier pourrait toutefois être équivoque dans certains contextes. Lorsqu'on dit qu'une personne personnifie quelque chose, cela peut vouloir dire qu'elle donne l'apparence d'une personne à une chose abstraite, ou bien qu'elle représente de façon exemplaire un concept abstrait, les deux sens étant possibles dans ce genre de construction. Une des façons d’éviter cette équivoque est d’ajouter en soi après le verbe lorsqu'il signifie « incarner, représenter de façon exemplaire un concept abstrait ».

 

Exemples :

 

- Dumais personnifie l'inspiration. (il donne à l'inspiration l'apparence d'une personne)

- Dumais personnifie en soi l'inspiration. (il représente l'inspiration de façon exemplaire)

 

 

Par ailleurs, on évitera aussi de confondre les noms personnalisation et personnification.

 

Exemples :

 

- La personnalisation du service est très importante.

- Aux yeux de Normand, Odile était une personnification de la bonté.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles