Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Paronymes



Ascendance et descendance

 

Bien que leurs sens soient généralement opposés, les substantifs ascendance et descendance sont parfois confondus, surtout lorsqu'ils sont employés dans le domaine de la généalogie, où ils peuvent tous les deux exprimer l'idée d'origine.

 

Le nom ascendance exprime de façon générale une idée de mouvement allant de bas en haut. On l'utilise principalement au sens d'« ensemble des générations de parents dont est issue une personne » et, par extension, d'« origine ».

 

Exemples :

 

- Il n'y a que des Français dans son ascendance paternelle.

- Julie a l'intention de faire une recherche pour en savoir davantage sur son ascendance.

- Luc est très fier de son ascendance irlandaise.

 

Ascendance est également employé dans des domaines plus techniques, notamment en météorologie, au sens de « courant aérien ascendant »; en astronomie, où il désigne le mouvement ascendant d'un astre sur l'horizon; et en mathématiques, au sens de « nature d'une progression dont les termes vont à la hausse ».

 

 

Le nom descendance, qui est dérivé du verbe descendre, exprime quant à lui une idée de mouvement allant de haut en bas. Il est principalement utilisé au sens d'« ensemble des personnes qui sont issues des mêmes ancêtres, qui font partie de la même lignée »; il est alors synonyme de postérité. Or, descendance possède aussi un autre sens, considéré comme vieilli par certains ouvrages de référence, soit « le fait de tirer son origine familiale d'un groupe de personnes »; il prend ainsi le sens, opposé, d'« origine », de « filiation », que l'on attribue généralement au nom ascendance.

 

Exemples :

 

- Sylvain est attristé par le fait qu'il ne laissera aucune descendance.

- Mon père a célébré son 90e anniversaire en présence de toute sa descendance.

- J'aurais aimé être de descendance aristocratique.

 

 

En conclusion, ascendance et descendance peuvent tous deux faire référence à la ligne généalogique d'une personne, mais d'un point de vue différent, c’est-à-dire en parlant des générations qui la précèdent (ascendance) ou qui la suivent (descendance). Par ailleurs, ces deux noms ont aussi en commun l'idée d'origine, principalement exprimée dans la construction être d'ascendance ou de descendance, qui signifie « faire partie, être issu de telle ligne généalogique ».

 

Exemples :

 

- Sophie est d'ascendance algonquine. (ou : de descendance)

- Croyez-vous que les humains soient tous de même ascendance? (ou : de même descendance)



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles