Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Paronymes



Distancer et distancier

 

On peut avoir tendance à confondre les verbes distancer et distancier, tous deux formés à partir du nom distance. Même s'ils se ressemblent, ces deux verbes n'ont pas le même sens.

 

Le verbe distancer signifie « dépasser », lorsqu'on parle de choses ou de personnes en mouvement. Son sens figuré est « faire mieux que ». Il peut aussi, plus rarement, avoir le sens de « mettre une distance ».

 

Exemples :

 

- Le meneur de la course distançait le peloton d'une vingtaine de mètres.

- Évelyne a distancé tous ses amis au concours de mathématiques.

- Martin tient à distancer les sculptures afin qu'elles soient dispersées sur la totalité de l'espace disponible.

 

 

Le verbe distancier, qui est souvent utilisé à la forme pronominale, signifie « prendre du recul » par rapport à quelque chose, par exemple pour considérer cette chose de façon plus objective. Ce verbe est lié au nom distanciation, qui désigne notamment une pratique théâtrale popularisée par le dramaturge allemand Bertolt Brecht; la distanciation consiste, pour un comédien, à jouer son personnage de manière détachée, de sorte que le spectateur ne puisse s'y identifier et qu'il porte davantage attention au message véhiculé par la pièce.

 

Exemples :

 

- Le chef du parti s'est distancié de la déclaration du ministre.

- En vieillissant, Suzanne s'est distanciée des valeurs de ses parents.

- Raymond a besoin de se distancier de cette situation dont il ne sait plus quoi penser.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles