Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La typographie
Majuscules > Emploi de la majuscule pour des types de dénominations



Personnages

 

Les noms de personnages prennent généralement la majuscule aux éléments qui les caractérisent. Ils s'écrivent toujours en romain, et non pas en italique, ni entre guillemets.

 

Lorsque l'élément caractéristique du nom d'un personnage est précédé d'un titre générique, ce titre s’écrit avec une minuscule initiale et le spécifique qui suit prend généralement la majuscule.

 

Exemples :

 

- Maryse croit encore au père Noël.

- Le pirate Maboule est pour lui le pirate des pirates!

- Lucie joue le rôle de la fée Carabosse dans une pièce présentée à son école.

- Marianne a peur du père Fouettard, Catherine du bonhomme Sept-Heures.

- Préfère-t-elle le costume de la mère Noël ou celui de la fée des Glaces?

 

Toutefois, il existe un flottement dans l'usage quant à l'emploi des majuscules dans ce type de noms, notamment lorsqu'ils sont composés du générique dame suivi du nom d’une chose abstraite personnifiée; dans ce cas, l’élément spécifique peut s’écrire avec une majuscule ou une minuscule initiale.

 

Exemples :

 

- Espérons que dame Nature sera de notre côté. (ou : dame nature)

- David ne cesse de répéter que dame Fortune ne lui sourit pas. (ou : dame fortune)

- Philippe craint que dame Justice ne se retourne contre lui. (ou : dame justice)

 

 

Quant aux noms de personnages composés d'un substantif et d'un adjectif épithète, on met toujours la majuscule au substantif et à l'adjectif qui le précède. Lorsqu'un adjectif suit le substantif, il est généralement écrit en minuscules; mais là encore, on constate un flottement dans l'usage, puisque certains auteurs jugent que l'adjectif qui suit le nom peut prendre la majuscule initiale s'il est considéré comme un élément caractéristique de l'appellation.

 

Exemples :

 

- Ne trouves-tu pas que le Petit Poucet est un personnage attachant?

- Qui est l'acteur qui fait la voix du Prince charmant dans ce film? (ou : Prince Charmant)

- Élaine a fait un dessin du Petit Chaperon rouge. (ou : Petit Chaperon Rouge)

 

 

Lorsque le nom d'un personnage correspond à une expression plus complexe, on utilise la majuscule initiale seulement au premier mot de l'appellation.

 

Exemple :

 

- Sophie aimerait ressembler à la Belle au bois dormant.

 

 

Enfin, si le nom d'un personnage est composé d'un seul nom ou d'un prénom et d'un nom de famille, chacun de ses éléments prend la majuscule initiale.

 

Exemples :

 

- Le personnage préféré de son enfance était sans contredit Astérix.

- Luc adore lire les aventures tumultueuses de Bob Morane.

- À l'Halloween, ma fille s'est déguisée en Schtroumpf à lunettes, car c’est son schtroumpf préféré.

 

 

Pour en apprendre davantage sur la majuscule dans les surnoms de personnes ou de personnages, vous pouvez consulter l'article Surnoms et appellations métonymiques.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles