Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La syntaxe
Les conjonctions



À cause que

 

La locution conjonctive à cause que, qui était usuelle aux XVIe et XVIIe siècles – elle est d’ailleurs attestée chez de nombreux auteurs – est donnée comme vieillie dans les dictionnaires depuis le XIXe siècle. Elle a été généralement remplacée par parce que. Si à cause que subsiste encore dans la langue populaire, son emploi dans un registre neutre ou soutenu est toutefois à éviter.

 

Il est à noter que si à cause que est aujourd’hui vieilli dans l’usage, ce n’est pas le cas de la locution prépositive à cause de qui, elle, est courante et tout à fait correcte.

 

Exemples :

 

- Il a manqué son rendez-vous parce qu’il est malade. (et non à cause qu’il est malade)

- Tout ça est arrivé parce qu’il ne m’a pas écouté. (et non à cause qu’il ne m’a pas écouté)

- Nous n’avons pas réussi à conclure l’affaire à cause d’un point de détail dans le contrat.

- Tout le monde s’entend pour dire que si nous en sommes arrivés là, c’est à cause de lui.

 

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles