Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Barbarismes lexicaux



Haute gamme

 

Dans l’expression haut de gamme, haut est un substantif. À l’oreille, on pourrait être tenté de décoder la suite haute gamme, mais cette compréhension du terme n’est pas possible puisque le mot gamme désigne, par définition, une série de produits d’une même catégorie, dont la qualité ou le prix vont du plus bas au plus haut. Il faut donc éviter la construction haute gamme pour ne retenir que haut de gamme, qui a notamment l’avantage de s’opposer à des dénominations formées sur le même modèle (le bas de gamme, le milieu de gamme). Au pluriel, on écrira des hauts de gamme mais, en apposition d’un nom pluriel, des vêtements haut de gamme, c’est-à-dire des vêtements de haut de gamme.

 

D’autres locutions peuvent exprimer la même idée, comme de première qualité, de qualité supérieure, de la meilleure qualité ou simplement de choix, de qualité.

 

Exemples :

 

- Depuis quelques années, les ventes de vélos haut de gamme augmentent considérablement. (ou : vélos de haut de gamme, et non : vélos haute gamme)

- Cette boutique se spécialise dans l’importation de produits haut de gamme. (ou : produits de haut de gamme, et non : produits haute gamme)

- Certains commerçants ont délaissé les hauts de gamme au profit d’articles de milieu et de bas de gamme. (et non : les hautes gammes)



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles