Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes morphologiques



Prioriser

 

L’emploi du verbe prioriser et du nom priorisation a longtemps été déconseillé, parce que ces mots n’étaient attestés dans aucun dictionnaire de langue et qu’ils étaient critiqués dans la plupart des ouvrages correctifs. On conseillait donc de remplacer ces deux mots, qui viennent de l’anglais to prioritize et prioritization, par divers équivalents, selon le contexte.

 

En fait, les emprunts prioriser et priorisation sont conformes aux modes de formation du français; de plus, on ne peut souvent les remplacer que par des locutions, plus longues. Ils finiront probablement par faire leur entrée dans les dictionnaires de langue courante, vu leur fréquence d’emploi, au Québec comme dans le reste de la francophonie, et leur utilité sur le plan lexical. Il s’agit donc de termes acceptables, auxquels on peut avoir recours pour remplacer les diverses locutions de même sens.

 

Les locutions synonymes demeurent bien sûr valables. Dans le cas de prioriser, qui signifie « accorder une importance préférentielle à quelqu’un ou à quelque chose », les synonymes traditionnellement proposés sont les suivants : accorder la priorité à (quelque chose ou quelqu’un), donner la priorité à, donner priorité à.

 

Exemples :

 

- Cet athlète a priorisé (ou donné priorité à) ses études plutôt que de viser une médaille au prochain championnat mondial.

- De plus en plus de consommateurs priorisent (ou accordent la priorité à) la qualité du produit.

- La priorisation de la vie familiale implique nécessairement des choix professionnels différents.

 

 

On a parfois proposé aussi d’autres solutions de rechange telles que hiérarchiser, établir des priorités, lister des priorités, mais elles ne conviennent toutefois que dans certains contextes précis. Il existe en effet une différence entre hiérarchiser et prioriser : hiérarchiser signifie plutôt « organiser des éléments en une série croissante ou décroissante en fonction de leur importance ou de leur valeur ». Ce verbe, ainsi que les locutions établir des priorités et lister des priorités, n’est donc pas synonyme de prioriser, mais c’est une des traductions possibles du verbe anglais to prioritize, qui peut avoir l’un ou l’autre des deux sens mentionnés ci-dessus.

 

Quant au nom priorisation, on peut selon le même raisonnement le remplacer, dans certains contextes, par des locutions comme établissement de priorités, choix de priorités, classement de priorités ou par hiérarchisation – à condition de respecter cette même distinction de sens qui existe entre les verbes prioriser et hiérarchiser.

 

Exemples :

 

- Le coordonnateur doit apprendre à hiérarchiser ses différents objectifs et à planifier ses travaux.

- L’établissement de priorités a été un exercice difficile en raison des diverses visions quant à la mission de notre organisme.  



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles