Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Autres questions de vocabulaire



Locutions latines courantes

 

Certaines expressions et locutions latines sont employées dans la langue générale. Le tableau suivant en présente la ou les significations courantes, parfois précédées du sens littéral entre guillemets.

 

Locution

Signification

ad vitam æternam

« pour la vie éternelle », pour toujours 

a fortiori

à plus forte raison

alter ego

« un autre soi-même », grand ami, personne de confiance

alma mater

« mère nourricière », université

a posteriori

en partant de l’expérience acquise 

a priori

sans se fonder sur l’expérience acquise

carpe diem

« profite du jour », jouis de l’instant présent

de facto

de fait

de jure

selon la loi

de visu

d’après ce qu’on a vu

deus ex machina

« dieu descendant d’une machine », personne ou événement apportant un dénouement inespéré

et cætera

et le reste

ex abrupto

brusquement

ex æquo

à égalité

ex cathedra

« du haut de la chaire », d’un ton doctoral

ex-libris

inscription apposée sur un livre pour en indiquer le propriétaire ou sa devise

ex professo

en tant que spécialiste de la question

ex-voto

« suite à un vœu », objet placé en un lieu donné en signe de remerciement pour faveur obtenue

extra-muros

hors des murs, hors d’une ville

ex nihilo

en partant de rien

fac-similé

reproduction exacte

grosso modo

en gros

hic et nunc

« ici et maintenant », sur-le-champ

id est

c’est-à-dire

in absentia

en l’absence de

in abstracto

dans l’abstrait

in concreto

dans la pratique

in extenso

dans son intégralité 

in extremis

au dernier moment, de justesse

in fine

à la fin, en fin de compte

in-folio

format d’impression où la feuille est pliée en deux feuillets, livre de ce format

in memoriam

en mémoire de, à la mémoire de

in-octavo

format d’impression où la feuille est pliée en huit feuillets, livre de ce format 

in-pace ou in pace

« en paix », prison d’un couvent où des coupables étaient enfermés à perpétuité

in partibus

sans pouvoir réel, honorifique

in-plano

format d’impression où la feuille n’est pas pliée, livre de ce format 

in praesentia

en présence de

in-quarto

format d’impression où la feuille est pliée en quatre feuillets, livre de ce format

intra-muros

dans les murs 

in situ

dans son milieu naturel

in vitro

« dans le verre », en dehors de l’organisme

in vivo

« dans le vivant », dans l’organisme

ipso facto

par le fait même, automatiquement

lato sensu

au sens large

manu militari

« par la main militaire », par la force militaire ou physique

mea-culpa ou mea culpa

« par ma faute », aveu de sa faute

modus operandi

manière de faire

modus vivendi

manière de vivre, accord trouvé pour accommoder deux parties

mutatis mutandis

en changeant ce qu’il faut changer

nec plus ultra

« rien au-delà », le fin du fin

nota bene

« notez bien », remarque en bas de page

persona grata

« personne bienvenue », représentant d’un État agréé par un autre État, personne bienvenue dans un milieu donné

persona non grata

« personne non bienvenue », représentant d’un État non agréé, personne considérée comme indésirable dans un milieu donné

post-partum

période suivant l’accouchement

post-scriptum

« écrit après », petite note placée au bas d’une lettre, après la signature

sénatus-consulte

décision du sénat romain

sine qua non

« (condition) sans laquelle non », (condition) indispensable

spina-bifida

« épine fendue », malformation, fissure de la colonne vertébrale

spina-ventosa

« épine venteuse », tuberculose osseuse aux phalanges des doigts

statu quo

« (de statu quo ante) état antérieur », état actuel, inchangé des choses

stricto sensu

au sens étroit

sui generis

« de son espèce », propre à une chose 

ultra-petita

au-delà de ce qui a été demandé

urbi et orbi

« à la ville et à l’univers », partout

vade-mecum

« viens avec moi », petit livre, pense-bête que l’on garde sur soi

vice-versa ou vice versa

inversement

vox populi 

« voix du peuple », opinion populaire

 

 

Il est à noter que les locutions et expressions étrangères s'écrivent généralement en italique, du moins en typographie soignée. Toutefois, celles qui sont entrées depuis longtemps dans le vocabulaire français ou qui sont francisées s’écrivent en romain; c’est le cas de plusieurs locutions latines, notamment des expressions courantes comme vice-versa, grosso modo, alter ego ou encore de l’abréviation etc., qui ne sont pratiquement plus perçues comme des mots étrangers. L’usage hésite donc parfois entre l’italique et le romain.

 

Par ailleurs, selon les propositions de rectifications de l’orthographe, les locutions latines peuvent maintenant être accentuées le cas échéant; par exemple, on peut écrire a priori ou à priori, a fortiori ou à fortiori.

 

Pour en savoir davantage sur l’usage en français de certains termes latins, vous pouvez consulter les articles Locutions latines, Expressions latines dans les références, Espèces animales et végétales, Abréviations d’expressions latines et Accentuation des mots d'origine étrangère.

 

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles