Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Homophones lexicaux



Heur, heure et heurt

 

Heur, heure et heurt sont des homophones, c'est-à-dire des mots de même prononciation mais de sens différents.

 

Heur est un nom masculin qui signifiait autrefois « bonheur » ou « chance ». Aujourd'hui, il est utilisé presque uniquement dans l'expression avoir l'heur de, qui signifie « avoir la chance, le bonheur, le plaisir de ». On peut toutefois le reconnaître dans les noms bonheur et malheur ainsi que dans des mots apparentés (heureux, malheureusement, etc.).

 

Exemple :

 

- Je crois que je n'ai pas eu l'heur de lui plaire.

 

 

Heure est un nom féminin qui désigne une unité de temps d'une durée de 60 minutes. Ce nom peut désigner cette unité, mais aussi, entre autres, une période d'une telle durée, une unité de travail ou de salaire correspondant à cette durée, un moment précis d'une journée correspondant à une activité, ou encore une période au cours d'une vie. On trouve le nom heure dans diverses locutions : à la bonne heure, à cette heure, à toute heure, de bonne heure, d'heure en heure, d'une heure à l'autre, être à l'heure, heure supplémentaire, heures d'ouverture et tout à l'heure.

 

Exemples :

 

- Richard est parti il y a une heure.

- Nous l'avons payé 45 $ l'heure.

- C'est déjà l'heure du dîner? Comme le temps passe vite!

- L'heure est venue de prendre une décision à ce sujet.

 

 

Heurt est un nom masculin dont le t final est muet. Ce nom peut désigner l'action de heurter ou le résultat de cette action. Il peut aussi signifier une opposition, un désaccord entre des personnes, ou encore une discordance, un contraste fort entre des sons ou des couleurs.

 

Exemples :

 

- Le heurt des deux véhicules a fait un bruit d'enfer.

- Par miracle, nous avons réussi à déménager l'armoire sans heurt.

- Malgré les apparences, leur relation n'est pas sans heurt.

- Le heurt des teintes vives rendait sa tenue trop criarde pour l’occasion.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles