Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Emploi du trait d'union > Mots composés > Mots composés avec préfixe ou élément grec ou latin



Éco-

 

L’élément éco- vient du grec oikos, qui signifie « maison, habitat ». On trouve cet élément dans le nom écologie, dont le sens est « étude des rapports des êtres vivants entre eux et avec leur milieu ». Le sens d’« environnement, milieu naturel » présent dans écologie est maintenant associé à l’élément formant éco-. Ce préfixe apparaît dans les noms écosystème « ensemble formé d’organismes vivants et de l’environnement dans lequel ils évoluent » et écosphère « partie inférieure de l’atmosphère terrestre propre au développement de la vie ». On le trouve aussi dans des mots comme écotoxique ou écocatastrophe.

 

L’élément éco- est également associé à un sens plus récent d’écologie : « moyens mis en œuvre afin de préserver l’environnement des effets néfastes des activités humaines ». Plusieurs mots comportant éco- désignent des êtres ou des choses qui respectent l’environnement ou, à tout le moins, dont les effets sur l’environnement sont moindres, par exemple écoproduit, écohabitation ou écocitoyen.

 

Depuis quelques années, les mots formés avec l’élément éco- se multiplient. Il faut distinguer ceux où éco- est donné pour écologique au sens de « qui a le moins d’effets négatifs possibles sur l’environnement » de ceux où il a le sens de « qui s’inscrit dans une perspective de développement durable ». Dans le premier cas, ces formations sont acceptables. Dans le second, on leur préférera un terme formé avec les adjectifs durable ou responsable (selon le cas) puisque le préfixe éco- ne traduit que partiellement les principes fondamentaux inclus dans le concept du développement durable. En effet, éco- ne fait référence qu’à la dimension environnementale, les dimensions économique et sociale n’étant pas couvertes. Ainsi, le terme agriculture durable (ou responsable) désigne un concept différent de celui que désignent les termes écoagriculture ou agriculture écologique.

 

Les mots formés avec l’élément éco- s'écrivent généralement en un seul mot, sans trait d’union. Ces mots suivent la règle générale et prennent la marque du pluriel au besoin.

 

Exemples :

 

- Lise aime pratiquer des activités d'écotourisme.

- Une écotaxe est imposée sur les pneus.

- Marc souhaite étudier les différents écosystèmes de cette région.

- Certaines écoauberges offrent à leur clientèle des activités de découverte de la nature.

 

 

Cependant, lorsque cet élément est immédiatement suivi d'un i ou d'un u, on le fait suivre d’un trait d'union afin d’éviter des difficultés de prononciation. Au pluriel, seul le second élément varie.

 

Exemples :

 

- L’éco-urbanisme fera l’objet du prochain colloque.

- Le recyclage des déchets et la production d’énergie renouvelable sont des éco-industries importantes.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles