Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Problèmes liés aux voyelles



Dis- et dys-

 

Les préfixes dis- et dys- étant homophones, on peut avoir tendance à les confondre. En connaissant leurs sens respectifs, on peut les différencier plus aisément et éviter ainsi de les employer l'un pour l'autre.

 

Le préfixe dis- vient du préfixe latin dis- et a la même origine que le préfixe dé-. Le préfixe dis- évoque généralement la séparation, la différence ou l'absence. On le trouve dans des verbes, des noms, des adjectifs et quelques adverbes.

 

Exemples :

 

- J'entends un bruit discontinu qui vient d'en bas.

- Un concurrent a été disqualifié parce qu'il avait triché.

- La dissemblance des procédés est évidente.

- Il est préférable de dissocier les deux questions.

 

 

Le préfixe dys-, lui, vient du grec. Il peut évoquer un mauvais état, un mauvais fonctionnement, une anomalie, la difficulté ou la douleur. On l'emploie surtout dans le domaine de la médecine pour créer des termes savants, et on le lie généralement à un autre terme savant.

 

Exemples :

 

- François est dyslexique.

- La dysphasie est un trouble du langage.

- Laurence souffre de dystrophie musculaire.

- Un dysfonctionnement génétique serait à l’origine de cette réaction.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles