Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Problèmes liés aux consonnes



Graphies du son j

 

Pour des raisons orthographiques et étymologiques, le son [G] peut être transcrit en français par les consonnes j et g. Étant donné que ces deux consonnes, lorsqu’elles sont prononcées [G], se répartissent de façon à peu près égale dans les mots qui comportent ce son, il est utile de connaître certaines des régularités qui caractérisent leur emploi.

 

Tout d’abord, on notera que la consonne j se prononce toujours [G] dans les mots français et le plus souvent dans certains emprunts à des langues étrangères. Le son [G] est transcrit par la consonne j surtout à l’initiale, ou après un préfixe, principalement devant les voyelles a, o et u, parfois devant e, surtout dans les mots formés des radicaux -ject-, -jet- et -maj-. La consonne n’apparaît pas devant i, sauf dans quelques mots d'origine étrangère.

 

Mots dans lesquels le son [G] s'écrit j

À l'initiale

À l'intérieur

après un préfixe

À l'intérieur

jade

je

adjoint

minijupe

adjectif

projet

jadis

joie

ajourner

préjuger

conjugaison

soja

jaguar

jonc

déjection

rajeunir

djihad

sujet

jamais

jupe

disjoindre

rejouer

majeur

toujours

jaune

justice

injustice

unijambiste

mijoter

 

 

 

La consonne g, lorsqu'elle est prononcée [G], est plus fréquemment utilisée devant les voyelles e, i et y que la consonne j. En fait, on la rencontre toujours dans les mots français devant i et y. La consonne g est également plus fréquente devant un e final et on la trouve entre autres dans les conjugaisons des verbes en -ger et leurs dérivés. Elle apparaît surtout à l'intérieur des mots mais aussi à l'initiale, principalement pour des raisons étymologiques.

 

Mots dans lesquels le son [G] s'écrit g

Devant e

Devant e final

Devant i ou y

aborigène

géant

ange

garage

agile

gifle

agence

génie

doublage

linge

bougie

gymnase

argent

génocide

éloge

piège

écologie

logistique

dégel

manger

éponge

sage

égyptien

religion

 

 

Devant les voyelles a, o et u, la consonne g doit être suivie de la voyelle e pour être prononcée [G], car autrement elle se prononce [g], comme dans gare. On trouve ge dans différentes formes conjuguées des verbes se terminant par -ger (mangeons, rongeait, bougea, etc.) et devant les suffixes -able, -age, -ance, -oire, -ois et -on adjoints à des mots dont la dernière syllabe comporte un g. Enfin, quelques mots français commencent par ge, par exemple geai et geôle.

 

Mots dans lesquels le son [G] s'écrit ge

Devant a

Devant o

Devant u

allégeance

geai

bourgeois

mangeoire

gageure

corrigeable

orangeade

bourgeon

nageoire

 

démangeaison

rechargeable

esturgeon

plongeon

 

exigeant

vengeance

liégeois

villageois

 

 

 

Enfin, les consonnes j et g, lorsqu'elles sont prononcées [G], peuvent avoir une prononciation particulière dans certains mots : j se prononce souvent [dG] dans des mots d’origine anglaise; g se prononce [dG] dans gin et gg se prononce [gG] dans les mots suggérer, suggestion et leurs dérivés.

 

Autres prononciations

j se prononce [dG]

g se prononce [dG]

gg se prononce [gG]

jazz

gin

suggérer

jean

 

suggestion

jeep

 

suggestivité

 

 

Pour pouvoir visualiser la transcription en alphabet phonétique international (API), qui apparaît entre crochets, vous devez avoir la police de caractères API TLFQ. Vous pouvez la télécharger sur notre site en cliquant ici. Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles