Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La rédaction et la communication
Rédaction technique et scientifique > Graphiques



Graphique à colonnes

 

Le graphique à colonnes (ou diagramme à bâtons), que l’on distingue parfois de l’histogramme, se présente tout comme ce dernier sous la forme de rectangles de même largeur disposés verticalement. Ceux-ci sont toutefois séparés par un espace. Il est à noter que l’espace entre les colonnes ne doit pas être plus large que celles-ci. On emploie principalement ce type de graphique pour illustrer l’évolution d’un phénomène au cours d’une période donnée. Comme pour le graphique linéaire, le titre du graphique à colonnes reflétera l’évolution du phénomène en cause en comportant des noms comme augmentation, diminution, fluctuation, croissance, progression, hausse, etc.

 

On place la variable du temps sur l’axe horizontal (appelé abscisse) et la variable correspondant au phénomène observé sur l’axe vertical (appelé ordonnée). Ainsi, la hauteur de chaque colonne est proportionnelle à la valeur d’une donnée à un certain moment.

 

Dans l’exemple qui suit, on peut observer l’évolution d’une population de koalas de 2000 à 2005. L’abscisse indique la variable du temps (de 2000 à 2005), alors que l’ordonnée indique la quantité de koalas recensés.

 

 

Comme on le voit dans l’exemple précédent, il possible d’indiquer les valeurs à l’aide d’une échelle disposée sur l’ordonnée. On peut aussi, comme dans l’exemple suivant, les inscrire à l’extrémité de chaque colonne (il devient alors inutile de faire apparaître l’échelle).

 

 

Le prochain exemple montre qu’il est possible de mettre plus d’un élément sur le même graphique, afin d’en comparer l’évolution au cours d’une période donnée. Toutefois, pour préserver la clarté du graphique, il est préférable de ne pas en mettre plus de trois à la fois. Pour faciliter la lecture du graphique, on variera l’apparence (couleur ou texture) des colonnes représentant chacun des éléments.

 

 

 

Pour en savoir plus sur l’histogramme, vous pouvez consulter l’article Histogramme. Pour en apprendre davantage à propos de l’emploi des graphiques, vous pouvez consulter l’article Généralités sur les graphiques.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles