Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Problèmes liés aux consonnes



Graphies du son [s]

 

L’écriture du son [s] présente une grande difficulté en français puisque ce son peut être rendu par plusieurs variantes graphiques, telles que c, ç, s, sc, ss, t et x. Ces différentes graphies s’expliquent par des raisons étymologiques ou historiques, et phonétiques puisque la graphie du son [s] dépend de sa position dans le mot et des sons qui l'entourent.

 

La lettre s, graphie la plus fréquente, est employée pour transcrire le son [s] avant ou après une consonne et parfois entre deux voyelles à la limite du préfixe et du radical d'un mot. On note toutefois certaines incohérences avec les préfixes bi-, dé- et re- (bissextile/bisexuel, desserrer/désolidariser, ressortir/resaler). On emploie également toujours la lettre s, prononcée [s], à l’initiale des mots devant les voyelles a, o et u, sauf dans les mots ça et çà; on l'emploie aussi à l'initiale devant les voyelles e, i et y, où elle est surtout en concurrence avec c. Le s se prononce aussi [s] en position finale, surtout dans des mots latins ou d'origine étrangère et dans des mots courts.

 

Mots dans lesquels le son [s] s'écrit s

Avant ou après une consonne

À l'initiale devant une voyelle

Après un préfixe

En finale

adverse

sac

cosignataire

atlas

capsule

session

parasol

couscous

hospitalité

soulier

rétrospectif

ours

peste

surface

télésiège

virus

 

 

Lorsqu’il est placé entre deux voyelles, le son [s] peut s'écrire avec le graphème ss. On notera toutefois quelques exceptions (imprésario; désuet, qui peut se prononcer [s] ou [z], et ses dérivés; susurrer et ses dérivés). Dans cette position, la lettre s employée seule se prononce plutôt [z], comme dans maison, sauf dans certains mots composés. En position finale, la graphie ss est rarement utilisée, sauf dans certains mots d’origine étrangère.

 

Mots dans lesquels le son [s] s'écrit ss

Entre deux voyelles

En finale

abaisser

assassin

démissionner

masse

cross

motocross

admission

désosser

embrasser

poussière

express

gneiss

adresse

dissocier

grossesse

possession

mess

stress

 

 

Le son [s] peut également être rendu par les graphies c ou ç, qui apparaissent dans la majorité des mots comprenant déjà un c en latin et dans certains mots d'origine grecque. On peut reconnaître bien des mots comprenant c ou ç prononcés [s] en les rapprochant de mots de même famille qui se terminent par le son [k] (musique/musicien) ou dont le radical se termine par t (fort/force) ou par s ou ss (verglas/verglacer).

 

Lorsqu’elle est prononcée [s], la lettre c prend une cédille devant les voyelles a, o et u. En général, le ç est à l’intérieur des mots, sauf dans les mots ça et çà.

 

Mots dans lesquels le son [s] s'écrit ç

Devant a

Devant o

Devant u

agaçant

fiançailles

façon

leçon

aperçu

inaperçu

ça

français

garçon

maçon

déçu

perçu

façade

glaçage

hameçon

soupçon

gerçure

préconçu

 

 

Devant les voyelles e, i et y, le son [s] peut s’écrire avec la consonne c.

 

Mots dans lesquels le son [s] s'écrit c

Devant e

Devant i

Devant y

absence

force

acide

musicien

bicyclette

cylindre

agacer

morceau

calcium

récit

cyan

encyclopédie

centre

verglacer

cinéma

susciter

cybernaute

recycler

 

 

Le son [s] peut également être écrit avec la graphie sc devant les voyelles e, i et y. Cette graphie d’origine latine ou grecque se trouve principalement à l’initiale des mots et dans les suffixes ‑escence, -escent, -escible et dans les verbes en -scer.

 

Mots dans lesquels le son [s] s'écrit sc

acquiescer

disciple

osciller

sceller

scie

susceptible

adolescence

fascicule

piscicole

scénario

science

transcender

ascenseur

fasciner

piscine

scène

scintillant

viscéral

 

 

La consonne t peut aussi être prononcée [s] lorsqu’elle est suivie de la voyelle i dans les groupes tia, tie et tion. Souvent, les mots composés avec ces groupes appartiennent à une famille dans laquelle on trouve un t dans d’autres mots. On notera toutefois que lorsque les groupes tia, tie et tion sont précédés d’une consonne sonore, ils se prononcent [ti], comme dans bestial, partie et suggestion.

 

Mots dans lesquels le son [s] s'écrit t

-tia-

-tie-

-tion-

impartial

pénitentiaire

acrobatie

essentiel

abolition

résolution

initial

spatial

différentier

patience

édition

respiration

nuptial

tertiaire

diplomatie

prophétie

incitation

tradition

 

 

D'autres graphies plus rares peuvent être utilisées pour écrire le son [s]. La lettre x est prononcée [s] dans les mots dix, six, soixante et soixantième. La lettre z est également prononcée [s] après quelques mots d'origine étrangère. Quant aux groupes cc, cs, xc et la consonne x, ils sont prononcés [ks] lorsqu'ils sont à l'intérieur des mots.

 

Autres graphies du son [s]

Prononcées [s]

Prononcées [ks]

x

z

-cc-

-cs-

x

-xc-

dix

aztèque

accepter

tocsin

annexe

excellence

six

quartz

coccinelle

 

galaxie

excès

soixante

tzigane

succès

 

mixte

excuse

 

 

Pour en savoir davantage sur les différentes graphies du son [s], vous pouvez consulter les articles -cien ou -tien, -sion ou -tion, -cieux ou -tieux, -ciel ou -tiel et -ciaire, -tiaire, -cière ou ‑ssière.

 

Pour pouvoir visualiser la transcription en alphabet phonétique international (API), qui apparaît entre crochets, vous devez avoir la police de caractères API TLFQ. Vous pouvez la télécharger sur notre site en cliquant ici. Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles