Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Accents, tréma et cédille > Accent circonflexe



L'accent circonflexe dans les formes verbales

 

Dans les formes verbales, l'accent circonflexe a presque toujours une fonction distinctive, c’est-à-dire qu’il permet de distinguer des verbes différents ou des temps verbaux spécifiques.

 

 

On trouve d'abord l'accent circonflexe dans certaines formes verbales à l'infinitif, notamment dans connaître, croître, naître, paître, paraître et leurs dérivés; l’accent est la marque ici d’un s qui a disparu. Dans les formes conjuguées de ces verbes, l'accent circonflexe demeure uniquement lorsque la voyelle accentuée est suivie d'un t.

 

Exemples :

 

- David ne connaît pas encore Louise, mais je parie qu'ils s'entendront bien.

- Elle pensait que son intérêt pour la musique croîtrait avec le temps.

- Sabine aura trois ans lorsque son petit frère naîtra.

 

 

Il y a également un accent circonflexe à la troisième personne du singulier des verbes clore, gésir et plaire et ses dérivés (dont déplaire et complaire) au présent de l'indicatif.

 

Exemples :

 

- C'est toujours lui qui clôt la discussion.

- Pourrais-tu m'aider, s'il te plaît?

- Estelle se complaît à garder son emploi qui ne la satisfait pas.

- Ci-gît le premier maire de la ville.

 

 

L'accent circonflexe permet de distinguer certaines formes du verbe croître de celles du verbe croire. C'est le cas au présent de l'indicatif (aux trois personnes du singulier), à l'impératif présent (à la deuxième personne du singulier), au passé simple (aux trois personnes du singulier et à la troisième personne du pluriel) et à l'imparfait du subjonctif (à toutes les personnes). Les dérivés de croître, comme accroître et décroître, ne sont pas touchés par cette règle.

 

Exemples :

 

- Tu croîs plus vite que ton frère, fillette. / Est-ce que tu me crois?

- Les arbres crûrent lentement. / Les témoins ne crurent pas l’accusé.

 

 

Le participe passé des verbes croître, devoir et mouvoir prend un accent circonflexe au masculin singulier. Lorsque le participe est au féminin ou au pluriel, l'accent disparaît. Les dérivés de ces verbes ne sont pas touchés par cette règle. Dans le cas de croître et de devoir, l'accent circonflexe a une fonction distinctive par rapport, respectivement, au participe passé du verbe croire et à l'article du.

 

Exemples :

 

- L'herbe a crû trop vite.

- Line aurait vérifier la facture.

- Marcel était par la volonté d'être reconnu socialement.

 

 

Au passé simple, tous les verbes prennent un accent circonflexe à la première et à la deuxième personne du pluriel. Les seules exceptions à cette règle sont les verbes haïr et ouïr, dans lesquels le tréma remplace l'accent circonflexe.

 

Exemples :

 

- Nous étions perdus, mais nous eûmes le bonheur de croiser un bon Samaritain.

- L'effort que vous fîtes à cette occasion fut remarqué.

 

 

À l'imparfait du subjonctif, tous les verbes prennent un accent circonflexe à la troisième personne du singulier. Encore une fois, les verbes haïr et ouïr font exception à cette règle, en prenant un tréma plutôt qu'un accent circonflexe. Au plus-que-parfait du subjonctif, l'auxiliaire de la troisième personne du singulier prend également un accent circonflexe.

 

Exemples :

 

- J'avais prié pour qu'il arrivât avant les autres invités.

- Je me réjouissais qu'il fût revenu au Québec.

 

 

Les rectifications de l'orthographe de 1990 ont proposé que l'accent circonflexe disparaisse sur les lettres i et u dans la majorité des cas. Cet accent doit cependant toujours être employé dans les terminaisons verbales du passé simple et du subjonctif ainsi que dans les formes du verbe croître, puisqu'il y joue une fonction distinctive importante. Dans les autres cas, on peut donc employer ou ne pas employer l'accent circonflexe, les deux formes étant acceptées.

 

 

Pour en savoir davantage sur les propositions de rectifications de l'orthographe visant l'emploi de l'accent circonflexe, vous pouvez consulter l'article Accent circonflexe. Pour en savoir davantage sur les différentes fonctions de l'accent circonflexe, vous pouvez consulter les articles L'accent circonflexe en fonction phonétique et L'accent circonflexe en fonction distinctive. Vous pouvez aussi consulter les articles Alternance entre l'accent circonflexe et le s dans les mots de même famille, L'accent circonflexe dans les mots de même famille, Listes de mots avec et sans accent circonflexe et -Âtre et -iatre.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles