Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Accents, tréma et cédille > Accent aigu et accent grave



L'accent grave en fonction distinctive

 

L'accent grave peut avoir deux fonctions en français : une fonction phonétique et une fonction distinctive. Il peut donc soit préciser la prononciation du e, soit distinguer des homophones.

 

La fonction distinctive fut, en fait, la première fonction de l'accent grave. Au XVIe et au XVIIe siècle, on employait cet accent uniquement pour distinguer certains mots grammaticaux d'autres mots dont la graphie était identique. Il n'avait donc aucune fonction phonétique, et il n'en a pas davantage aujourd'hui dans ces mots.

 

On emploie l'accent grave distinctif sur trois lettres, en français : le a, le e et le u.

 

L'accent grave distinctif est rare sur le e et le u. Sur le e, on ne le trouve que dans la préposition dès, qu'on distingue ainsi du déterminant des. Sur le u, on ne le trouve que dans le pronom ou adverbe , qu'on distingue ainsi de la conjonction ou.

 

Exemples :

 

- Je t'appellerai dès que je serai arrivé à la maison.

- Ginette ne sait plus très bien aller.

 

 

L'accent grave distinctif est plus courant sur le a. Il permet ainsi de distinguer la préposition à de la forme du verbe avoir, a; l'adverbe du déterminant la ou du pronom personnel complément la; et l'adverbe çà du pronom ça. On trouve aussi l'accent grave sur quelques mots composés qui contiennent ou çà : au-delà, celle-là, celles-là, celui-là, ceux-là, deçà, holà, là-bas, là-haut, par-delà, revoilà, voilà, etc. On le trouve enfin sur l'adverbe déjà, qui vient de l'ancien français .

 

Exemples :

 

- Isabelle n'aurait jamais cru que François serait à la gare.

- Les livres traînaient çà et .

- Une sortie au théâtre, voilà une bonne idée!

- C'est presque incroyable, mais c'est déjà l'automne.

 

 

Pour en savoir davantage sur la fonction phonétique de l'accent grave, vous pouvez consulter l'article L'accent grave en fonction phonétique.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles