Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes phraséologiques



Tester positif

 

La place croissante que prennent les tests antidopage, dans le domaine du sport, amène les journalistes francophones à utiliser de plus en plus fréquemment des expressions telles que tester positif, contrôler positif, être contrôlé positif, être testé positif (ou tester négatif, contrôler négatif, etc.). Ces expressions calquées de l’anglais (to test positive, to be tested positive…) ne respectent pas la syntaxe du français. En effet, on dit plutôt en français qu’un test ou un contrôle est positif, c’est-à-dire qu’il révèle la présence d’une bactérie, d’un virus ou d’une substance donnée; par métonymie, on dira même qu’une personne est positive, lorsque le contexte ne prête à aucune équivoque, pour exprimer que son organisme présente une réaction positive à un examen donné. Mais on ne saurait parler d’une personne qui « teste positif ». Les calques de la syntaxe anglaise peuvent être remplacés par des formulations telles que contrôle de dopage positif, test positif, résultat du test positif ou, en parlant de la personne qui subit le test, obtenir un résultat positif, être déclaré positif, être positif

 

Exemples fautifs :

 

- Ils ont peut-être des trucs pour tester négatif au contrôle antidopage.

- L’athlète qui avait été testé positif n’a pas échappé aux sanctions.

- Quels sont les droits d’un candidat testé positif?

- Elle a été contrôlée positive aux anabolisants.

 

On dira plutôt :

 

- Ils ont peut-être des trucs pour obtenir un résultat négatif au contrôle antidopage.

- L’athlète qui avait été déclaré positif n’a pas échappé aux sanctions.

- Quels sont les droits d’un candidat dont le test est positif?

- Les contrôles ont révélé chez elle la présence d’anabolisants.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles