Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Les pronoms > Pronoms personnels



Un ami à moi

 

Les pronoms personnels de formes disjointes (moi, toi, lui, elle, nous, vous, eux, elles) peuvent être utilisés, précédés de la préposition à, comme complément prépositionnel d'un substantif. Cet emploi est considéré comme un procédé d'insistance servant à marquer l’idée d'appartenance ou à la renforcer lorsque le substantif est déjà précédé d'un déterminant possessif. Ainsi, les tours un ami à moi ou mon ami à moi, constructions tout à fait correctes, accentuent l'idée de possessivité. Rappelons toutefois qu’en général, l'emploi d'un déterminant possessif devant le nom est suffisant pour exprimer la possession : mon ami ou un de mes amis.

 

Exemples :

 

- Pierre est un cousin à moi. (ou mon cousin ou un de mes cousins)

- J'ai rencontré la mère d'un ami à toi au cinéma. (ou de ton ami ou d'un de tes amis)

- C'est une idée à moi d'aller souligner ton départ à la retraite au restaurant. (ou mon idée ou une de mes idées)

- Tes suggestions à toi me paraissent excellentes. (par comparaison aux suggestions de quelqu’un d’autre)

- Elle a sa façon à elle d'approcher les gens. (une façon qui lui est bien particulière)



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles