Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La syntaxe
Les prépositions > Préposition devant un nom



À l'église ou en l'église

 

Les expressions à l'église et en l'église sont parfois en concurrence. Dans ces expressions, église, qui désigne un édifice consacré au culte d'une religion, s'écrit avec une minuscule initiale et est suivi ou non de la préposition de qui, le cas échéant, introduit un nom d’emplacement. L’expression en l’église est maintenant lexicalisée (figée). Elle apparaît dans des contextes où l’église est vue comme un lieu à l’intérieur duquel se déroule un événement (mariage, funérailles, etc.) ou une activité (concert). L’emploi de la préposition à présente plutôt l’édifice en question comme un lieu ponctuel où l’on situe quelque chose (activité ou personne). Enfin, la préposition dans est également possible; l’église est alors vue comme un lieu d’une certaine étendue où est situé un être (chose ou personne).

 

Exemples :

 

- Leur mariage a été célébré à l'église Saint-Dominique. (ou : en l'église Saint-Dominique)

- La cérémonie du baptême se déroulera à l'église Sainte-Trinité. (ou : en l'église Sainte-Trinité)

- Le concert de notre chorale aura lieu à l'église Saint-Louis. (ou : en l'église Saint-Louis)

- Je te rejoindrai à l’église de Saint-Nicolas. (et non : en l’église de Saint-Nicolas)

- Le dimanche, il va souvent à l’église de Saint-Étienne. (et non : en l’église de Saint-Étienne)

- Toute la célèbre famille a été inhumée dans l’église Saint-Sébastien.

 

 

Lorsque le nom église n'est pas déterminé et qu'il ne désigne pas un édifice en particulier, il peut être précédé de la préposition à ou de la préposition dans. L'emploi de la préposition à introduit l'idée d'un lieu ponctuel, alors que la préposition dans comporte l’idée d’un lieu étendu et circonscrit.

 

Exemples :

 

- Je t’attendrai à l'église à dix heures.

- Je t’attendrai dans l'église à dix heures.

- Je ne suis pas allé à l'église depuis des années.

- Je ne suis pas rentré dans une église depuis des années.

 

Notons que, lorsqu’un nom d’église reprend le nom de la paroisse où l’église se situe, ce nom d’église peut être introduit par la préposition de, mais que l’usage plus général veut qu’une église porte le nom de son patron ou de sa patronne, en apposition, sans particule de liaison : l’église Sainte-Cécile, l’église Notre-Dame-des-Miracles, la cathédrale Saint-Pierre, etc.

 

Exemples :

 

- L’église de Saint-Roch est située sur la rue Saint-Joseph. (ou : l’église Saint-Roch, car Saint-Roch est le nom de l’église, de la paroisse et du quartier)

- Leur mariage sera célébré à l’église Saint-Joseph de la paroisse Notre-Dame-des-Miracles. (pour désigner une église placée sous le patronage de saint Joseph et située dans la paroisse fictive de Notre-Dame-des-Miracles)

 

Par ailleurs, lorsque le distinctif est composé d’un nom religieux appartenant aussi à la langue générale, il est lié au générique par la particule de (ou du).

 

Exemples :

 

- la basilique du Sacré-Cœur

- l’église des Saints-Noms-de-Jésus-et-de-Marie

 

 

Pour en savoir davantage sur l'emploi de la majuscule avec le nom église, vous pouvez consulter l'article Église.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles