Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Faire que et faire en sorte que

 

Les locutions verbales faire que et faire en sorte que peuvent être confondues. Elles ont pourtant leurs sens et leurs emplois propres.

 

La locution faire que signifie « avoir pour résultat, pour effet que » et elle est suivie d'un verbe à l'indicatif. Le sujet de cette locution verbale ne peut être une personne.

 

Exemples :

 

- Tous ces éléments font qu'il retournera vivre chez ses parents pour une période indéterminée.

- Son imprudence a fait qu'il s'est blessé en escaladant le versant abrupt d'une montagne.

- Les circonstances ont fait que personne n’a pu être sauvé.

 

La locution faire que peut aussi s’employer pour exprimer un souhait, un désir. Dans cet emploi, le verbe faire est employé à l'impératif, ou au subjonctif dans un style plus littéraire. Le verbe de la subordonnée qui suit est au mode subjonctif.

 

Exemples :

 

Faites qu'elle ne m'en veuille pas trop!

Fasse que le destin nous réunisse.

 

 

Quant à la locution faire en sorte que, elle signifie « agir de façon à, veiller à ». Cette locution suppose donc une volonté d’agir; c’est pourquoi le sujet est normalement une personne. Le verbe de la subordonnée qui suit cette locution peut être au subjonctif; l’action évoquée exprime alors la finalité, le but poursuivi. Le verbe de la subordonnée introduite par faire en sorte que peut aussi être au mode indicatif; il évoque alors une conséquence considérée comme certaine.

 

Exemples :

 

- Pourriez-vous faire en sorte qu'il revienne avant 10 h?

- Nous ferons en sorte que vous soyez logés convenablement.

- Elle a fait en sorte que personne ne l’a reconnue.

- Sophie fit en sorte que tous ses invités ne manquèrent de rien.

 

Avec les mêmes sens, on trouve également la locution faire en sorte de, qui introduit un verbe à l'infinitif; on emploie l’infinitif plutôt que l’indicatif ou le subjonctif lorsque le sujet de la principale fait l’action du verbe de la subordonnée.

 

Exemples :

 

Faites en sorte de ne pas arriver en retard!

- Elle fit en sorte de se faire entendre sur la place publique.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles