Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes morphologiques



Passé date

 

La locution passé date a sans doute été créée sous l’influence des expressions anglaises past due et out of date, qui signifient « périmé ». En français, elle est employée soit au sens de « périmé », en parlant d’un produit ou d’un document par exemple, soit au sens de « démodé », en parlant d’une personne, d’un comportement, d’une attitude. Selon le contexte et le sens recherché, on utilisera de préférence les expressions ou les termes suivants : périmé, échu, qui n’a plus cours, qui n’est plus valide, qui n’est plus bon, dépassé, passé, vieux, vieilli, archaïque, démodé, ancien, etc.

 

Exemples fautifs :

 

- Votre carte est passée date, vous devez la renouveler.

- Si la levure est passée date, la pâte ne lèvera pas.

- C’est un parti complètement passé date, qui n’a pas pris le virage écologique.

- Cher oncle Théophraste! Il tient des propos passés date, mais nous l’adorons tous!

 

On dira plutôt :

 

- Votre carte n’est plus valide, vous devez la renouveler.

- Si la levure est périmée, la pâte ne lèvera pas.

- C’est un parti complètement dépassé, qui n’a pas pris le virage écologique.

- Cher oncle Théophraste! Il tient des propos démodés, mais nous l’adorons tous!



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles