Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Emploi du trait d'union > Mots composés > Mots composés avec préfixe ou élément grec ou latin



Para-

 

Il existe en français deux éléments dont l’orthographe est para-, mais dont l’origine et le sens diffèrent.

 

Le premier, qui vient du grec, signifie « près de, à côté de » ou « presque ». Les mots composés avec cet élément s’écrivent sans trait d’union, sauf si le second élément commence par les voyelles i ou u et qu’il y a un risque de confusion quant à la prononciation.

 

Exemples :

 

- paraétatique

- paramédical

- paramilitaire

- paramagnétisme

- parapsychologie

- paraphraser

- para-universitaire

 

 

Le second exprime plutôt l’idée de protection contre quelque chose. Bien qu’il tire son origine du latin, il est d’abord apparu en français à travers les emprunts à l’italien parasol et paravent. Les mots composés avec cet élément s’écrivent sans trait d’union, en un seul mot.

 

Exemples :

 

- parapluie

- parachute

- paratonnerre

- parasol

- parasismique

 

 

De sens voisin, on trouve également l’élément pare- (du verbe parer) qui, lui, est généralement suivi d’un trait d’union.

 

Exemples :

 

- pare-soleil

- pare-feu

- pare-douche

- pare-brise (ou parebrise)

- pare-choc (ou pare-chocs, parechoc)

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : décembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles