Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le nom > Accord du nom en phrase > Nom après certaines prépositions



De… en

 

On emploie parfois les prépositions de et en, chacune étant suivie du même nom, pour marquer soit un intervalle, soit les différentes étapes d'une progression, dans le temps ou dans l'espace. Le nom introduit par ces prépositions est alors au singulier.

 

Exemples :

 

- Ils ont voyagé de ville en ville pendant trois semaines.

- Ils iront de place en place à la recherche de la perle rare.

- D'année en année, il gagne en confiance et en maturité.

- Son état s'améliore de jour en jour.

- Cette déficience se transmet souvent de génération en génération.

 

 

Cette tournure est aussi utilisée pour suggérer un ensemble.

 

Exemples :

 

- Harold a lu le livre de bout en bout en cinq heures.

- Léa pourrait t'en parler, elle connaît le sujet de fond en comble.

- Denis était vêtu de noir de pied en cap.

 

 

Les prépositions de et en entrent également dans la formation de locutions adverbiales qui expriment une progression.

 

Exemples :

 

- Émilie est de moins en moins tendue.

- Eugène a de plus en plus mal.

- Le projet allait de mal en pis.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles