Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes sémantiques



Irritant

 

L’emploi d’irritant comme nom est plutôt rare en français et relève du domaine de la science; on parlera par exemple de produits qui sont des irritants nocifs. Le nom anglais irritant connaît ce sens, mais il a développé également un sens figuré pour parler d’une chose ou d’un aspect qui irrite les personnes sur le plan psychologique. En français, on parlera de source d’irritation, d’aspect irritant ou qui irrite, mais pas d’un irritant contrairement à l’anglais où an irritant est courant dans la langue générale et se rencontre notamment dans l’expression a major irritant, à l’origine du calque un irritant majeur.

 

Pour éviter cet anglicisme sémantique, de nombreux équivalents sont disponibles et il ne reste qu’à choisir la meilleure formulation selon le contexte.

 

Exemples :

 

- Le gouvernement éliminera les quelques irritants qui découlent de l’application de la loi.

- Les parties devront régler cet irritant majeur si elles veulent en arriver à une entente.

- Les principaux irritants dans ce dossier ont été mis à l’ordre du jour de la prochaine rencontre.

- La difficulté à joindre un agent s’est révélée un irritant majeur pour les utilisateurs du service.

- Un des irritants dans ce projet est le déboisement d’une partie du terrain.

 

On dira plutôt :

 

- Le gouvernement éliminera les quelques motifs d’irritation (ou causes de mécontentement) qui découlent de l’application de la loi.

- Les parties devront régler cette question importante (ou ce problème épineux, ce point litigieux) si elles veulent en arriver à une entente.

- Les principales causes (ou sources, motifs) d’irritation (ou d’insatisfaction, de grogne, de mécontentement) dans ce dossier ont été mises à l’ordre du jour de la prochaine rencontre.

- La difficulté à joindre un agent s’est révélée une grande source d’irritation (ou un problème exaspérant) pour les utilisateurs du service.

- Un des freins à l’appui du projet (ou un des aspects du projet qui irritent la population) est le déboisement d’une partie du terrain.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles