Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le nom > Accord du nom en phrase > Nom épithète



Record

 

De l’anglais, qui l’a lui-même emprunté à l’ancien français, le nom record peut s’employer adjectivement pour qualifier une marque jamais atteinte, un résultat qui surpasse tout ce qui avait été enregistré jusque-là.

 

Dans cet emploi de record, la question de son accord au pluriel ne fait pas l’unanimité dans les ouvrages de référence. Certains le donnent comme invariable, d’autres rendent compte des deux possibilités, mais la majorité des auteurs recommandent l’accord. C’est ce que nous privilégions également, car on peut considérer que record, complètement adjectivé, exprime bien une qualification du nom qu’il accompagne, d’où l’accord. Cette orientation se trouve d’ailleurs confirmée par l’usage. On ne saurait toutefois considérer l’invariabilité comme fautive.

 

On ne mettra pas de trait d’union entre record et le nom qu’il qualifie puisqu’il ne s’agit habituellement pas de nom composé.

 

Exemples :

 

- L’entreprise affiche des bénéfices records pour le dernier trimestre.

- Les résultats annoncés sont très proches des années records de 2000 et de 2001.

- Les secours sont arrivés sur les lieux en un temps record.

- Le pilote a enregistré des vitesses records lors des essais.

- L’événement a connu une affluence record cette année.

 

 

Pour en savoir davantage sur le nom épithète, vous pouvez consulter l’article Généralités sur le nom épithète.

 

 

 

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles