Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes hybrides



Booster

 

L’emprunt hybride booster, créé à partir du verbe anglais to boost, est parfois employé avec le sens de « gonfler, augmenter ». Or, il s’intègre mal à la graphie ainsi qu’à la phonétique du français, et il en va de même pour les noms boosting et boostage. De nombreux termes français sont disponibles pour exprimer les diverses notions associées à ces emprunts.

 

Pour exprimer l’idée de « donner une impulsion forte à quelque chose », on peut dire, selon le contexte : gonfler, augmenter, stimuler, encourager, accroître, développer, renforcer, relancer, animer, hausser, dynamiser, doper (langue familière), donner du tonus, donner (ou redonner) de l’élan, donner un coup de fouet, donner un coup de pouce, remonter le moral, faire du battage, promouvoir, valoriser, faire la promotion, faire monter.

 

Dans le même ordre d’idées, un boost, c’est un coup de pouce, un élan, une relance, une impulsion, un remontant, etc.

 

Exemples fautifs :

 

- Le marché immobilier a été boosté par la revitalisation du centre-ville.

- Il faut plus que des promesses électorales pour booster l’économie.

- La compagnie mise sur ce nouveau modèle pour booster ses ventes.

- Cette activité a boosté l’équipe tout entière.     

- Que ce soit pour booster un produit ou pour fidéliser votre clientèle, nous avons des idées.

- J’avais besoin d’un petit boost pour terminer l’après-midi.

 

On dira plutôt :

 

- Le marché immobilier a été dopé par la revitalisation du centre-ville.

- Il faut plus que des promesses électorales pour stimuler l’économie.

- La compagnie mise sur ce nouveau modèle pour gonfler ses ventes (ou : relancer)

- Cette activité a dynamisé l’équipe tout entière. (ou : a renforcé)

- Que ce soit pour promouvoir un produit ou pour fidéliser votre clientèle, nous avons des idées.

- J’avais besoin d’un petit remontant pour terminer l’après-midi.

 

 

Le verbe booster est également employé au sens technique de « recharger la batterie d’une voiture ». On peut dire, dans ce genre de contexte : dépanner, recharger la batterie, mettre les câbles. Quant aux câbles à booster, ou câbles de boostage, ce sont des câbles de démarrage, aussi appelés câbles de batterie. Enfin, ce que certains appellent le boostage est en français une recharge de batterie.

 

Exemples fautifs :

 

- Par un matin hivernal, j’ai appris comment booster la batterie de mon auto.

- Nous offrons un service de boostage gratuit pour les membres.

- Avez-vous des câbles de boostage? Ma batterie est à plat.

 

On dira plutôt :

 

- Par un matin hivernal, j’ai appris comment recharger la batterie de mon auto.

- Nous offrons un service de recharge de batterie gratuit pour les membres.

- Avez-vous des câbles de démarrage? Ma batterie est à plat.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles