Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes hybrides



Supporteur

 

Le nom supporteur est souvent employé, notamment en France, pour désigner une personne qui manifeste son appui soit à une équipe sportive ou à un concurrent, dans le domaine du sport, soit à une personne, à un groupe ou à une cause, dans le domaine de la politique. Ce nom est un emprunt à l'anglais supporter, dont on a francisé la graphie. Même si cette forme est maintenant consignée dans la majorité des dictionnaires de langue générale, souvent avec la mention anglicisme, on lui préférera, selon les contextes, des noms bien français de sens équivalents, par exemple : partisan, adepte, admirateur, défenseur, sympathisant ou souscripteur.

 

Exemples :

 

- Les supporteurs de l'équipe locale étaient particulièrement bruyants.

- Le champion a invité ses supporteurs et supportrices à l'accueillir à l'aéroport.

- David est l'un des supporteurs du candidat libéral.

- Son cousin a déjà fait partie des supporteurs de ce mouvement.

 

On écrira plutôt :

 

- Les partisans de l'équipe locale étaient particulièrement bruyants.

- Le champion a invité ses admirateurs et admiratrices à l'accueillir à l'aéroport.

- David est l'un des sympathisants du candidat libéral.

- Son cousin a déjà fait partie des adeptes de ce mouvement.

 

 

Notons que l’emprunt fan est à éviter en français; il ne peut donc pas être employé comme synonyme de supporteur. Pour en savoir davantage sur le mot fan et ses équivalents possibles en français, vous pouvez consulter l’article Fan.

 

Enfin, le verbe supporter et le nom support sont parfois employés dans des sens empruntés à l'anglais qui sont liés aux sens de supporteur. Pour en savoir davantage sur ces emplois, vous pouvez consulter l'article Supporter.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles