Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes sémantiques



Coupure

 

En français, le mot coupure peut désigner plusieurs réalités : une blessure, une séparation nette, une interruption (de courant, par exemple), une suppression de passages donnés dans une œuvre, un article découpé ou encore un billet de banque.

 

Exemples :

 

- Elle s’est fait une coupure au poignet.

- Dans ce pays, il y a une coupure marquée entre la classe politique et la population.

- Il faudrait effectuer encore quelques coupures dans le scénario.

- Toutes les coupures de presse sont regroupées dans cet album.

- Le policier a découvert un sac plein de coupures de cent dollars.

 

Sous l’influence de l’anglais cut, on emploie très souvent le mot coupure dans les domaines administratif et financier; on parlera ainsi de coupures budgétaires, de coupures de budget ou de coupures de postes. Or les sens français de coupure, contrairement à celui de coupe, ne correspondent pas à la notion évoquée dans ce genre de contexte. Ces expressions peuvent être remplacées par des équivalents tels que restrictions, compressions ou réductions budgétaires, suppression ou abolition de poste. On pourrait aussi parler de mesures d’austérité, de coupes opérées dans les dépenses, de réductions d’effectifs, de diminutions de salaires, de baisses de revenus, etc.

 

Il existe aussi de nombreux équivalents imagés. Si, par exemple, certains procèdent à une coupe sombre, d’autres sont plus radicaux et optent pour une coupe claire, par référence aux termes de sylviculture : la première permet d’enlever une petite partie des arbres seulement, tandis que la seconde éclaircit encore davantage la forêt. Font également partie du paysage de l’administration et des finances : le couperet qui tombe, la ponction ou la saignée pratiquée dans un budget, les effectifs dégraissés, les revenus amputés, etc.

 

Exemples fautifs :

 

- Les coupures dans les dépenses ont obligé l’équipe à mieux cibler ses projets.

- Que penser des coupures budgétaires annoncées par le ministre des Finances? 

- On procédera à d’importantes coupures dans le personnel.

- Ils n’ont rien d’autre à proposer que des coupures.

- Il y a eu de grosses coupures dans nos revenus.

 

On dira plutôt :

 

- Les compressions des dépenses ont obligé l’équipe à mieux cibler ses projets.

- Que penser des restrictions budgétaires annoncées par le ministre des Finances? 

- On procédera à d’importantes coupes dans le personnel. (ou à une coupe claire)

- Ils n’ont rien d’autre à proposer que des réductions. (ou des mesures d’austérité)

- Il y a eu des baisses marquées dans nos revenus. (ou Nos revenus ont été sérieusement amputés.)

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Couper.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles