Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La prononciation
Prononciation de mots particuliers



Adresse Web ou adresse de courriel

 

Il peut être difficile de dicter des adresses Web ou des adresses de courriel, entre autres parce qu’elles comprennent souvent des signes qu’on emploie rarement dans d’autres contextes. L’exemple fictif qui suit sert à illustrer la façon de faire. La prononciation est indiquée en alphabet phonétique international, puis en transcription courante.

 

Exemple :

 

www.oqlf.gouv.qc.ca/actualites/capsules_hebdo/index-francais.html

 

Les trois premières lettres de l’adresse peuvent se prononcer de deux façons : « double vé double vé double vé » ou « triple double vé ». On évitera cependant de dire « trois double vé ».

 

Le signe qui suit est un point; on dira donc [pw*] (poin) et non le mot anglais dot.

 

La suite de lettres oqlf ne peut pas se prononcer comme un mot. Ainsi, on dira [o] (o), [ky] (ku), [El] (èl), [Ef] (èf).

 

La suite de lettres gouv peut se prononcer en une syllabe (même s’il ne s’agit pas d’un mot), mais on peut aussi en prononcer séparément chacune des lettres. On dira donc [guv] (gouv) ou [] (), [o] (o), [y] (u), [] ().

 

Le signe / est une barre oblique ou un trait oblique. On évitera d’employer le mot anglais slash pour le désigner.

 

On dira tout simplement le mot complet actualités, sans l’épeler. Toutefois, puisqu’il n’y a pas d’accent sur le dernier e du mot, on le précisera en disant, à la fin du mot, « sans accent », tout comme on précisera que le mot est au pluriel.

 

Le signe _ est un soulignement ou un trait de soulignement. On évitera d’employer le mot anglais underscore pour le désigner.

 

Le signe - est un trait d’union.

 

L’adresse donnée en exemple pourrait donc se prononcer ainsi : « triple w point o, q, l, f point g, o, u, v point q, c point c, a barre oblique actualités (au pluriel, sans accent) barre oblique capsules (au pluriel) soulignement h, e, b, d, o barre oblique index trait d’union français (sans cédille) point h, t, m, ».

 

Elle pourrait également se lire ainsi : « w, w, w point o, q, l, f point gouv point q, c point c, a trait oblique actualités (au pluriel, sans accent) trait oblique capsules (au pluriel) trait de soulignement hebdo trait oblique index trait d’union français (sans cédille) point h, t, m, ».

 

Dans une adresse de courriel, le signe @, qui apparaît obligatoirement, se nomme a commercial, arobas, arobase ou arrobe.

 

Exemple :

 

marie-andree.lauzon@organisme.com

 

L’adresse ci-dessus se lit ainsi : « marie trait d’union andrée (sans accent) point lauzon a commercial organisme point com ».

 

 

Pour savoir quelle préposition utiliser pour introduire une adresse Web, vous pouvez consulter l’article Adresse Web. Pour en savoir davantage sur l’emploi de l’article devant une adresse courriel, vous pouvez consulter l’article Adresse de courrier électronique. Finalement, pour en savoir plus sur la façon de présenter une adresse URL ou Web, vous pouvez consulter l’article Écriture d’une adresse URL ou Web.

 

 

Pour pouvoir visualiser la transcription en alphabet phonétique international (API), qui apparaît entre crochets, vous devez avoir la police de caractères API TLFQ. Vous pouvez la télécharger sur notre site en cliquant ici. Pour vous familiariser avec les symboles de l’API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l’article Alphabet phonétique international.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles