Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes syntaxiques



Être justifié de

 

L'expression être justifié de, employée avec un sujet représentant une personne et suivie d'un verbe, est un calque de l'expression anglaise to be justified in, que l’on doit éviter.

 

Exemples fautifs :

 

- Monsieur Gaudy est justifié de se plaindre.

- Je pense que je suis justifié de croire que Karine m'en veut.

- Son patron se croyait justifié de lui parler ainsi.

- Tu étais justifié de refuser de faire cela.

 

On écrira plutôt, par exemple :

 

- Monsieur Gaudy a raison de se plaindre.

- Je pense que j'ai de bonnes raisons de croire que Karine m'en veut.

- Son patron se croyait autorisé à lui parler ainsi.

- Tu étais en droit de refuser de faire cela.

 

 

En français, le verbe justifier connaît différents emplois. Il peut ainsi signifier « innocenter, disculper », « faire admettre, rendre légitime » et « expliquer, prouver ».

 

Exemples :

 

- Ils ont dû justifier Jeannette de cette accusation.

- Les questions qu'il a posées ont justifié sa présence.

- Denis a justifié ses affirmations.

- Elle n’a pas su se justifier et nous convaincre qu’elle avait eu raison d’agir ainsi.

- Ses critiques virulentes n’étaient aucunement justifiées.

 

Le verbe justifier est suivi de la préposition de lorsqu'il signifie « apporter la preuve de », construction surtout utilisée dans le domaine du droit.

 

Exemples :

 

- Vanessa a dû justifier de son identité.

- Paul devra justifier de ce paiement.

 

 

 

 

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles